Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/08/2011

AFFAIRE DSK/NAFI/USA : MÊME "BLANCHI" DSK EST TOUJOURS CONSIDERE "SALE" ET ODIEUX cad VIOLEUR PROFESSIONNEL LISEZ

« Affaire DSK: si ce n'était pas un viol, c'était quoi? | Accueil

 

24/08/2011

 

1 mise en Favoris

  • Dominique Barbier67

 

Commentaires

tout dépend où l'on place la morale. Pour eux c'est le sexe, tabou, défendu, sale...

Quand les états unis cesseront de laisser mourir les plus pauvres d'entre eux par manque de soin médicaux de qualité car faute de compte en banque bien garni, ils pourront s'aventurer à essayer de parler de morale.

La morale américaine est une morale religieuse moyenâgeuse qui s'intéresse plus au salut de l'âme qu'au bien être des peuples et à la survie de leurs corps.

Si seulement les éternels professeurs de morale qui sont aussi les amis de DSK se taisaient un peu, cela nous feraient des vacances.

Amusant de voir que la presse Américaine continue de démolir DSK (et d'égratigner la France au passage, c'est de bonne guerre et nous avons l'habitude) alors que JFK (marrant cette similitude des initiales...), président toujours portés aux nues et idéalisé par une bonne partie de la population Américaine, était un pervers sexuel reconnu au comportement tout aussi douteux. Si seulement les tapis du Sofitel ou du Bureau Oval pouvaient parler...

Quel est le but de cette désinformation?
Eviter de citer des journaux comme le Washington Post ou le New York Times constitue une sérieuse lacune, ou une omission délibèrée....
J'ai été personnellement heureusement surpris par la réaction du NY Times qui n'est pourtant pas spécialement profrançais.
En fait, la majorité des quotidiens dignes de ce nom constatent la décision DA et considèrent sa décision comme justifiée. Leur seule question porte sur l'avenir politique de DSK qui leur parait(à juste titre...) fortement compromis.

Quand un pays a une presse de caniveau, il est d'usage que les citoyens d'autres pays ne la lisent que peu et s'en préoccuppent encore moins.

Entre nous....il s'en est tiré sans avoir parlé et, rétrospectivement, il n'avait pas à prendre d'avocat, le procureur s'est trouvé son meilleur défenseur...ah, soyons heureux d'être français et d'avoir une justice telle que la nôtre.

C'est normal c'est un français : on retrouve ici les vieilles rancoeurs de la non participation de la france aux opérations de la dernière guerre d'Irak, au moment où l'on a rebaptisé les french fries (les frites) en liberty fries, et où tout ce qui était français était boycotté.
si le puissant avait été américain (tiens, président des etats unis pourquoi pas !) aurait-on continué (ou même commençé) de le traiter de chien pervers et sa femme de paillasson après qu'on eût appris qu'il avait humidifié son cigare d'une drôle de manière ou qu'il avait jeté son "dévolu" (d'ADN) sur la robe d'une jeune stagiaire ?
Pourquoi ne pas lire le document de 25 Pages du procureur ? il admet un doute, et il vaut mieux un coupable en liberté qu'un innocent en prison : la femme de chambre à menti, à parjuré, on ne saura jamais ce qui s'est passé réellement, mais alors, pourquoi, dans un pays qui se veut défenseur de la présomption d'innocence, continue t'on ce lynchage médiatique d'un présumé innocent, et les insultes pour son épouse, qui l'a épousé pour le meilleur et pour le pire ? des jaloux qui savent que leurs propres femmes ne les auraient pas soutenus en de pareilles circonstances et les auraient attaqués au civil ? ou de simples puritains qui sourient sur une affaire de cigare en continuant de sortir des mister président, à la simple condition que l'accusé soit américain ?
Personne ne sort grandi de cette histoire, pas même la presse rottweiler

l'on a dans toute cette affaire nauséabonde oublié simplement le mot VERTU
, qualité ou qualificatif devenu caduc pour les politiques en France !

à Jerome Le tallec, car la france, elle, se soucie des plus pauvres avec des soins de qualités? Mais où habitez-vous pour pouvoir énoncer de telles sotises?
Et puis sortir nu de sa douche, se masturber et éjaculer dans le couloir d'un hotel c'est sur que beaucoup de gens ne sont pas ouverts d'esprit!

"Des faits non avérés" ? Ce n'est pas ce que la justice américaine a décrété. Elle a juste décidé que la question ne serait pas examinée.

La meilleure réponse à cette élite d'abrutis de journalistes américains est la tribune publiée aujourd'hui par Pascal Bruckner sur le site du Monde.fr:
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/08/24/l-affaire-...
Tout est dit. Messieurs les protestants lubriques mais propres sur vous, bonsoir !

On ne peut quand même pas obliger la presse américaine - à l'instar de la presse française - à mettre sur un piédestal un chimpanzé en rut...
Tous les goûts sont dans la nature...

"La morale américaine est une morale religieuse moyenâgeuse qui s'intéresse plus au salut de l'âme qu'au bien être des peuples et à la survie de leurs corps".

Tout à fait jerome le tallec, il n'en reste pas moins que les pratiques des hommes politiques français, pratiques proches du droit de cuissage (affaire DSK-Nagy, affaire Tron) ne reflète pas une morale bien plus évoluée. Le qualificatif "moyen-âgeux" peut tout autant convenir.

A Luc

Si seulement les éternels professeurs de morale qui sont aussi les ennemis de DSK se taisaient un peu, cela nous ferait des vacances.

Chere madame Millot, encore de la boue et surtout de la manipulation : peut on dire "la presse US" quand il s'agit du Daily News, Daily Post,.... je suis sur que beaucoup de journalistes français serait ravis de voir les USA appeler "la presse française" en citant France Soir, Aujourd'hui et Ooops et Entrevue.

Non!!! N'écrivez pas n'importe quoi! Les faits ne sont pas "avérés" ou "pas avérés". DSK n'est pas blanchi, ni acquitté, ni innocent. Il y a simplement des doutes sur la plaignante et c'est pour cela qu'il s'en sort. Voilà pourquoi la presse américaine lui tombe dessus! Mais après tout, elle n'a qu'à s'en prendre à sa propre justice qui, ici, a failli!

Et Monica avec Bill dans le bureau ovale, ils ont fait quoi ?

A lire le rapport du Procureur Stark qui a paru dans le monde il y a quelques année.

Ouais...

Au vu des réactions de ces torchons, il ne faudra manquer, sous aucun prétexte, d'allumer à mort le premier foutu ricain qui traversera en dehors des clous chez nous...

Etrange, de constater comment les médias et "l'opinion publique" française stigmatisent la communauté musulmane sur la base son supposé mauvais traitement des femmes, et comment quand il s'agit des questions de consentement et d'agressions sexuelles, le viol est systématiquement justifié et excusé à l'aide de cet opposition entre un peuple américain "prude" et "coincé du cul" et un peuple français "libéré" et "épanoui sexuellement". Dans ce cas là, pourquoi la question des droits des persones LGBT et du mariage homosexuel est-elle toujours si sacrilège à évoquer dans ce doux pays de libertins? Rappelons aussi que dans notre pays, selon les statistiques, une femme sur 6 sera violée au cours de sa vie.

La légitimation du viol, l'homophobie d'état et la revendication de "l'héritage chrètien" de la culture française, les voilà les bases de notre "identité nationale". Actuellement, je ressens juste de plus en plus de honte à être ressortissante de ce pays rétrograde.

LA FAMILLE DE DSK

SA FEMME : Alors, on s'est offert une petite gâterie avec une femme de chambre en plus de la visite de la nuit précédente ! Tu es vraiment viril, mon chéri. Je t'admire.

SA FILLE : C'est pas bien, papa, de se laisser séduire par des grandes femmes de couleur ! D'habitude, c'est toi le séducteur ! Je t'aime.

SES AMIS : Quelle audace ! Au fait, c'est comment une fellation de quelques minutes contre un mur avec une femme de chambre ? Ah, ça te gêne d'en parler ? Dommage.

Si on avait réussi la st Barthélemy on en serait pas là

Et Libé continue de relayer les "infos" des tabloids US. Ce blog decidemment continuer d'explorer les bas-fonds... Vivement que cette affaire s'arrete, car ces faux reportages sont la honte de ce journal...

La presse englo-saxonne n'a pas attendu DSK pour faire dans le "franch bashing".
L'"alien", notamment le modèle français, est un pervers en puissance ou en action.

Il faut prendre ces dires de qui ça vient..?
L'amérique à un problème...celui de bientôt ne plus exister!..d'avoir été number one et se retrouver en faillite,fait que les américains sont mal dans leurs peaux!
Un goût amer envers le reste du monde...Ils perdent toutes les guerres d'invasions en plus?

Mr Le tallec, qu'est ce qui est propre dans le fait d'un rapport sexuel à la va vite entre un homme arrogant et suffisant et une femme de chambre? Le fameux "troussage de domestique" est il de nouveau à l'ordre du jour? Vous parlez de compte en banque bien fourni, heureusement pour mr DSK, le sien l'était.

La morale américaine? Laissez moi rire ! Voici un pays où il faut avoir 21 ans pour consommer de l'alcool mais 18 pour acheter autant d'armes qu'on le souhaite au nom du droit d ese défendre!

DSK est coupable...il s'en sort juste grace a un systeme judiciaire inique.Esperons qu'il n'osera plus se montrer en public...mais cela m'etonnerait:la responsabilite assumee ou la honte ne paraissent pas faire partie de son panel d'emotions.Et la pauvre femme,meme si elle a menti pour obtenir sa green-card(qui des censeurs oserait lui reprocher?)n,a plus que ses yeux pour pleurer.Et dire qu'avant que Melenchon quitte ce bateau nauseabond,J'AI TOUJOURS VOTE PS!

Ils sont mignons les petits Américains avec leur morale bon marché de douairière hypocrite. Qu'ils balaient déjà les perversions qui animent leur fédération avant de donner des leçons de pruderie aux Frenchies. Quelqu'un se dévoue pour leur dire que les Bisounours c'est pas la vraie vie ?

ceci n'est qu'une courte sélection de commentaires de la presse, et DSK n'en sort pas "héroïque" ni "sanctifié", c'est normal, il profite du doute que les propos de la plaignante, elle même, ont mis sur le dossier d'accusation, mais son comportement ici et en d'autres circonstances, n'est pas digne d'éloges, il faudrait être "socialiste français" pour le trouver acceptable.

La presse Americaine a toujours ete tres critique envers la France mais le peuple Americain adore notre pays et notre culture,il y a toujours plus de touristes Americains en France,paradoxal non ?
Quant a la lecon de moral,charite bien ordonnee commence toujours par soi-meme,la presse US aurait-elle oublie les frasques de Bill & Monica??pathetique...

Je crois surtout que nos cousins Américains ne savent plus trop quoi penser. Quelque part, ils doivent se sentir coupables, et lui faire des excuses reviendraient à accepter tacitement la fellation comme moralement correcte, ce que refuse le puritanisme-catho local. Et comme dans ces cas-là, la meilleure défense, c'est l'attaque... Dans 3 semaines max, ils n'en parlent plus.

Il y a un truc curieux.... c'est la dimension variable de la règle qui est "qu'on ne commente pas une décision de justice"... en fait cette affaire semble être d'abord une affaire de communication, d'entregens..; et on ressent que si il s'etait agi d'un banal bonhomme dans un pauvre motel... il en eut été tout autrement ! Quant à savoir si effectivement il n'y a pas eu coup fourré c'est très curieux que le directeur du FMI soit aussi accessible dans une chambre d'hotel... sans garde du corps... cette histoire laisse des relents de TOUS POURRIS assez odieux et c'est ça le plus grand mal, ça manque de grandeur, de dignité dont les temps actuels nécessiteraient à tous les niveaux quel que soit sont niveau de responsabilité.

Bizarre comme certains ne supportent les journaux que quand ils vont dans leur sens. Quand un tabloïd accusait sans preuve Nafissatou d'être une prostituée, ils ne s'insurgeaient pas...

Incroyable. Ce n'est tout de même pas la faute des Français si le système judiciaire américain est aussi nul. Pourrais-je avoir des "freedom fries" avec mon hamburger, please?

Histoire lamentable d'un homme pervers, détraqué sexuellement et qui ose encore évoquer son honneur!De qui se moque-t-on ?Ce triste individu n'a qu'une seule chose à faire: se taire et surtout se faire oublier.
Compte tenu des moyens financiers de sa femme il ne devrait pas avoir trop de problèmes pour se trouver quelques îles paradisiaques où continuer sa vie de prédateur.

Vous vous trompez en toute bonne foi dans vos réactions : vous réagissez intellectuellement mais ce n'est pas sous cet angle qu'il faut analyser le contenu de ces journaux. Ils font avant tout du business, rien d'autre. Les idées, l'honnêteté intellectuelle, le recul du journaliste, tout ça ne compte pas pour eux. Leur calcul est simple : ils vendront plus de numéros en insultant DSK, sa femme et les français qu'en s'en prenant à une new-yorkaise. Si ces journaux étaient féministes ça se saurait depuis longtemps ! ils flattent le racisme latent de tout un chacun, spécialement celui des américains (enfin de certains).

"« Les citoyens français ne se soucient peut-être pas que leurs dirigeants réalisent en toute impunité leurs fantasmes à la Louis XIV, mais Manhattan n’est pas Paris"!

Mais par contre, quand il s'agit d'un président Americain qui se fait "une petite plaisir" avec son cigare et même plus sur une secrétaire de la Maison Blanche! rien de plus normale?


.

Le PS peut toujours méditer sur cette phrase du rapport final : "Dans le document écrit, Cyrus Vance confirme néanmoins que Oui, il y a bien eu une relation sexuelle, que cette relation est indéniable, et (p23 sur les 25) que sa brieveté (entre 6 et 9 minutes) suggère que la relation n'a pas été consentie (une relation sexuelle non consentie est un viol) mais que l'accusation ne peut prouver qu'elle n'a pas été consentie".

Les tabloïds 'ricains n'ont pas beaucoup de leçons à donner à la population française qui, elle au moins, respecte la dignité humaine et la présomption d'innocence...

Qu'ils se préoccupent d'abord des 45 millions d'américains qui ne peuvent se nourrir autrement qu'avec des bons alimentaires pendant que d'autres se vautrent dans la richesse.

En France, tout n'est pas rose, mais le RSA, la CMU et les prestations sociales de base assurent une vie décente à la population en difficulté...

Après avoir désapprouvé la manière inutilement attentatoire à la dignité de l'arrestation musclée de Monsieur Strauss-Kahn, je considère l'attitude des hommes (et quelques femmes...) politiques exprimant leur "joie" tout aussi inappropriée, en omettant le fait qu'il n'y a pas eu acquittement accordé par un jury, mais un non-lieu, ce qui n'est pas la même chose. Ce monsieur n'a-t-il pas d'ailleurs déjà bénéficié d'une telle mesure dans une peu reluisante affaire de Mutuelle dans laquelle il était mis en cause ? Je crains dès lors que de nombreux hommes ne voient dans cette décision de justice un encouragement à exprimer sans modération leur "amour des femmes" par des gestes et des mots qui frôlent le harcèlement et qui, selon le contexte professionnel, peuvent difficilement être dénoncés par celle qui les subit, sauf à avoir envie de perdre son emploi ... Aussi, sans préjuger de la suite donnée à d'autres affaires similaires concernant ce monsieur, je pense que sur le fond, tout cela démontre une véritable régression dans la notion de respect de la dignité, féminine en l'occurrence. Et j'aimerais que la classe politique dans son ensemble rappelle que la galanterie n'est pas la grivoiserie, et que le libertinage, même "consenti", n'est plus une conduite acceptable dans un monde où les femmes n'ont pas toujours les moyens de s'y soustraire.

Je ne dirai qu'une seule chose : Bill Clinton. Pervers français bien connu, sale et affreux. Et que dire de son épouvantable copine froggy, collectionneuse de tâches de sperme ?

Parfois, on a envie de leur dire un gros "F.U."...

En effet, pour la morale,ils ont eu leur JFK (et ensuite Clinton)
et pour les faits, il n'y a pas plus crédible qu'une bonne menteuse...cupide.
La décision du procureur est éloquente...

Je souscris totalement au point de vue de XGerard, vous faites du journalisme que je qualifierais "d´athlétisme", relais 4x 400 m i.e vous relayez ce qui a dejà été relayé dans la presse qui elle-même relaie les twit des bloggers d´après les infos du cousin de la concierge qui a vu passé la voiture de DSK etc, à priori le journalisme d´investigation est vraiment mort, normal on est dans le zapping, l´urgence et le superciel, faudrait voir à creuser les sujets , je sais bien qu´on est en aout m´enfin, je vous rassure chez vos confreres c´est pas mieux,en France il faut lire la presse etrangère pour avoir des articles de fond et pas du pathos en permanence.

Meme son avocat, Mr. Ben Brafman a dit que DSK n'etait pas fier de ce qu'il avait fait...
DSK ne sort pas tout blanc de cette affaire... Tout comme OJ en 1995 lors de son proces au penal...
Personne n'est dupe, il s'agit d'un non-lieu et non d'un acquitement.
Mr. DSK devrait penser a changer son comportement vis a vis des femmes.
Cette affaire serait-elle arriver en Justice en France vu "l'importance" du personnage DSK ? j'en doute.

Le texte de Cyrus vance commence par "un rapport sexuel précipité a bien eu lieu le (date) à l'hôtel (nom) de New York et celui-ci était probablement non-consenti".
Tout d'abord, j'adore le terme de "rapport sexuel précipité"! En effet, 9 minutes maximum selon l'enquête... Comme le dit l'avocat de la plaignante qui est venu à Paris : il va falloir maintenant qu'il explique comment il a réussi à persuader une femme qu'il ne connaissait pas à avoir un rapport "consenti" en moins de 9 minutes!!! D'autant plus que le rapport de Vance atteste également du fait qu'elle non plus ne le connaissait pas et ne savait pas qu'il devait séjourner dans cet hôtel! Vu le temps pris par le rapport lui-même, cela ne laisse pas beaucoup de temps pour des préliminaires.... Assez écoeurant, non?

Ils ont bien raison. C'est scandaleux, indigne d'un représentant politique. Terrifiant.
Personne ne relève le fait que cette histoire a été considérée comme une affaire d'ordre privé, alors qu'elle se passait dans le cadre professionnel.
DSK, estimant que la femme de ménage était comprise dans le prix de la chambre, a transformé de fait le Sofitel en proxénète de cette même employée. Qui avait droit comme tout citoyen à la protection sur son lieu de travail.
Que font les syndicats ?
Mais je sais bien que mon post ne sera pas publié. La Com est en route et chacun a reçu ses consignes, n'est ce pas ?

Si la presse française avait la moindre dignité, elle serait plus critique avec DSK. Espérons tout de même que ce french lover exécrable quitte définitivement la scène politique et que ce vieux porc et sa laie aillent continuer leurs orgies dans une plus grande discrétion.

Et l'auteur de cet article a lu toute la presse US ? ou uniquement une certaine presse ?
Dans mon journal, il n'y a pas une ligne sur DSK.
Il faut relativiser l'importance de cette affaire aux Etats-unis. Dans le Sud, c'était une ligne de dépêche dans les journaux TV.

Il n'est pas nécessaire de répondre aux clichés par d'autres clichés.

C'est certain qu'en amtière de moralité des dirigeants les USA sont un modèle rarement égalé
De JFK à Clinton, de Marylin à Monica on ne fait pas mieux.

Je suis mort de rire, ce sont ceux qui traitent systématiquement d'anti-américains-primaires-crypto-antisémites tous ceux qui osent mettre en cause les délirants abus des zuniens qui peuvent maintenant y gouter.

Que ces gens là ne comtpent pas sur notre solidarité. Ils comprennent enfin ce qu'il en coute de se prendre pour un ami des yankees quand ceux là ne les considèrent que comme des larbins.
J'espère que la leçon paiera.

17:16 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.