Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/08/2011

CONGO/KINSHASA : LA GRAVE AMNESIE DE LA SOI-DISANT ASADHO LISEZ

 Chers et soeurs,

 

Quand l'ASADHO ne comprend pas que la diversité des nationalités n'est qu'un avantage pour le pays et son peuple. Car n'était-ce pas les détenteurs de la double nationalité qui font nourrir la RDC grâce au transfert des capitaux par Western Union interposé ? Il est temps de sortir de notre létargie légendaire afin de nous émanciper et de reconnaître un citoyen, non pas toujours et exclusivement par son lieu de naissance, mais par ce dont il est capable d'apporter pour le pays dans lequel il a choisi de vivre. Si les Juifs sont riches, c'est en gros grâce à leur politique matriacale qui consiste à ce que tout enfant né de mère juive soit juif même si le père était un négro d'une part, et de s'emparer de la nationalité du pays où ils vivent d'autre part.

 

Le plus idiot dans la déclaration de l'ASADHO, c'est d'oublier que depuis le 30/06/1960 ce pays est TOTALEMENT aux mains de ses fils et filles natifs. Mais lesquels ont bradé sa souveraineté, ses richesses au profit des mercantilistes occidentaux. ALORS A QUOI VRAIMENT SERT D'ÊTRE CONGOLAIS DE SOUCHE AUJOURD'HUI ? Parce que ce serait celle ou celui qui donnerait à ce pays un autre visage que celui qu'il a depuis son accession à la souveraineté internationale : le gachis, l'immobilisme, la mendicité, la corruption ? Je ne pense pas. Alors s'il vous plaît fichez-nous la paix avec vos ridicules théories sur la congolité des candidats. Et on s'appelle avec des telles conneries oarganisme de défense des droits de l'homme !!!

 

Si l'Europe est devenue unique, c'est pour concurrencer l'Amérique du Nord. Car tout fait nombre, a-t-elle bien vu. Elle a compris que la diversité était une chance. Il ne s'agit pas d'être congolais de souche, comme j'entendais se pavaner l'ex secrétaire d'Etat madame Mandaila, pour être vraiment congolais. Est congolais toute personne capable de mettre le peu d'argent pour construire une route de Kinshasa jusque dans son village natal. Cette route tracée lui permettra d'y amener du savon, du sel, de l'huile, du riz ... Ce n'est pas se clouer quelque part à Kinshasa, et empêcher les forces vives capables de s'émouvoir pour y apporter leur expertise. Mandaila est elle-même de nationalité étrangère. Mais n'est-elle pas devenue belge au nom de la pluralité nationale belge ? Pourquoi ce qui a été bénéfique pour elle ne peut l'être pour d'autres compatriotes africains, qui ont choisi notre pays de souche comme le leur propre ?

 

Antoine-Dover OSONGO-LUKADI

Les commentaires sont fermés.