Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/10/2011

LA BELGIQUE EST UN PAYS PITOYABLE ET LAMENTABLE DE LA TAILLE D'UN DEPARTEMENT FRANCAIS DONT LA CHANCE A ETE DE COLONISER LE CONGO/KINSHASA

Libye: pas d'autopsie sur le corps de Kadhafi

(22/10/2011)

La dépouille de l'ancien dirigeant libyen est exposée dans la chambre froide d'un marché de la banlieue de Misrata

MISRATAUn responsable du conseil militaire du Conseil national de transition (CNT), basé à Misrata, a annoncé samedi qu'aucune autopsie ne serait pratiquée sur le cadavre de l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, dont la dépouille est exposée dans cette ville.

"Il n'y aura pas d'autopsie aujourd'hui (samedi), ni un autre jour. Personne n'ouvrira le corps (de Kadhafi)", a déclaré à un journaliste de l'AFP le porte-parole du conseil militaire de Misrata, Fathi Bachagha.

Cette déclaration a été confirmée au journaliste de l'AFP par deux autres membres du conseil militaire de Misrata.

Mouammar Kadhafi, 69 ans, en fuite depuis la chute de Tripoli fin août, a été capturé vivant jeudi dans sa région d'origine Syrte (360 km à l'est de Tripoli) et a été tué par balles peu après. Il n'est toujours pas clair s'il a été exécuté ou s'il a péri dans des échanges de tirs.

Des informations faisaient état d'une possible autopsie samedi.
La dépouille de l'ancien dirigeant libyen est exposée dans la chambre froide d'un marché de la banlieue de Misrata, où le cadavre de son fils Mouatassim a été emmené dans la nuit de vendredi à samedi.

Samedi matin, quelques dizaines de curieux, habitants de Misrata, faisaient la queue pour voir les deux cadavres, allongés côte à côte sur des matelas au sol et recouverts d'une couverture ne laissant voir que leur tête.

Des milliers de personnes s'étaient déjà succédé vendredi pour observer le cadavre de l'ancien "Guide", formant une queue de plusieurs centaines de mètres.

© La Dernière Heure 2011


La Belgique participera à l'opération de l'Otan en Libye jusqu'au 31 octobre

 

(22/10/2011)

Le gouvernement informera la semaine prochaine le parlement des "récentes évolutions" dans cette opération


BRUXELLES La Belgique participera jusqu'à la fin, fixée au 31 octobre, à l'opération "Unified Protector" de l'Otan en Libye, a annoncé samedi le ministre de la Défense, Pieter De Crem, précisant que le parlement serait associé à la décision de retrait à prendre. "La Belgique s'inscrit dans (le cadre de) la décision du CAN (le Conseil de l'Atlantique nord, qui rassemble les ambassadeurs des 28 pays de l'Alliance atlantique), à savoir la poursuite de la participation à l'opération 'Unified Protector' dans la période d'observation à venir et qui court jusqu'au 31 octobre 2011", a-t-il indiqué dans un communiqué adressé.

La présence belge sera maintenue jusqu'à cette date avec six chasseurs-bombardiers F-16 et un navire, le chasseur de mines tripartite (CMT) "Lobelia", effectivement engageables, a poursuivi M. De Crem (CD&V).
Deux F-16 ont ainsi été engagés au cours de la nuit dernière, de vendredi à samedi, pour un vol de reconnaissance et de contrôle, "sans engagement du système d'armes", souligne le communiqué.

Selon M. De Crem, le gouvernement informera la semaine prochaine le parlement des "récentes évolutions" dans cette opération en Libye et l'associera "pleinement", comme il l'a fait depuis le début de cette participation belge, fin mars, à la décision de retrait à prendre.
L'Otan a annoncé vendredi soir, au lendemain de la mort du dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi, qu'elle mettrait fin à sa mission en Libye le 31 octobre, avec le sentiment du devoir accompli.

Les ambassadeurs des 28 pays alliés ont conclu "un accord préliminaire" pour mettre fin le 31 octobre à l'opération maritime et aérienne qui avait débuté le 31 mars en Libye, a déclaré le secrétaire général de l'Alliance, Anders Fogh Rasmussen, au cours d'une conférence de presse au siège bruxellois de l'organisation.

Cette décision sera formalisée en début de semaine prochaine alors que le Conseil national de Transition (CNT, issu de l'ex-rébellion et désormais au pouvoir) a prévu de proclamer dimanche la "libération" de la Libye.
"Jusqu'au 31 octobre, nous allons surveiller avec attention la situation et garder la possibilité de répondre à des menaces contre les civils", avait expliqué M. Rasmussen.

Au cours de cette campagne aérienne, les six F-16 belges engagés ont effectué en sept mois 615 sorties - dont 226 de nuit - et accumulé 2.516 heures de vol en 173 jours de vol effectifs, larguant 473 bombes. 

© La Dernière Heure 2011

Les commentaires sont fermés.