Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/10/2011

CONGO/KINSHASA : CERTAINS EN SAVENT TOUJOURS PLUS QUE D'AUTRES : IL SEMBLE QUE LE PRO-SARKOZY VITAL KAMERHE LE HUTU BURUNDAIS SE TRANSFOMERAIT EN OUTTARA CONGOLAIS ?

Corps du message

 



From: matetemis@hotmail.com
To: kipepeawaka@yahoo.fr; conrad_ibalanky@hotmail.com; fmubongolo@yahoo.fr; ludjo.shilaluz@orange.fr; georgesmodiki@hotmail.com; goodmabuki@yahoo.fr; julesmk@free.fr; tambumat59@hotmail.com; smukar@yahoo.fr; mukumbumac@yahoo.fr; kindundujoc@yahoo.fr; izzianafi@gmail.com; nicmayama@yahoo.fr; patizzia@yahoo.fr; wal.mayama@hotmail.com; ymissifr@yahoo.fr
Subject: FW: Kamehe attend la mort de Tshisekedi et la sarkozie balance entre Kengo et Kabila
Date: Sun, 23 Oct 2011 21:25:26 +0200


 

To: moniquem47@yahoo.com; miminsel@hotmail.com; euphrasiekoby@yahoo.com; t_luemba@yahoo.com; matetemis@hotmail.com
Subject: Fwd: Kamehe attend la mort de Tshisekedi et la sarkozie balance entre Kengo et Kabila
From: mbeldm@aol.com
Date: Wed, 19 Oct 2011 09:35:58 -0400




-----Original Message-----
From: jérôme akiewa <jeakiewa@gmail.com>
To: belk63 <belk63@hotmail.com>; mbonzi kulenga <kulenga@gmail.com>; Sylvain NGUNG <semngung@hotmail.com>; Mbel Dieudonne Misi <mbeldm@aol.com>; Dieudonné Mubenzem <afam@nextra.cz>; ntotodamase <ntotodamase@yahoo.fr>; Fernand KONDANI <fkondani@yahoo.fr>; Venant Elvis Malwanga <fviemmp@yahoo.fr>; Pierre-Yvon Malamba <pymalamba@yahoo.fr>; pierre dinanga <pierredinanga@gmail.com>; sosfamilies <sosfamilies@yahoo.co.uk>; JEAN-ERIC AKIEWA <akiewajeg@hotmail.com>; kamana pathou <kamanapathou@yahoo.fr>
Sent: Wed, Oct 19, 2011 2:34 am
Subject: Fwd: FW: Kamehe attend la mort de Tshisekedi et la sarkozie balance entre Kengo et Kabila



---------- Forwarded message ----------
From: Mukendi wa nsanga <tutuwaswas@hotmail.com>
Date: 2011/10/19
Subject: FW: Kamehe attend la mort de Tshisekedi et la sarkozie balance entre Kengo et Kabila
To: Tsheusi Mukembe Wa Nsanga <kabalo79@hotmail.com>, Michel Kawaya <micheaux_kawaya@yahoo.fr>, bongadinzau@yahoo.fr, mfwadi tshibasu <mf_tshibasu@yahoo.fr>,shabaro@hotmail.frgodelivemutombo@yahoo.frgillesmpiana@hotmail.comgb_betofe@yahoo.fr, jérôme akiewa <jeakiewa@gmail.com>, Ambroise Malu Malu Dianda <amalu1352000@yahoo.fr>



 
 

Date: Wed, 19 Oct 2011 03:35:12 +0000
Subject: Kamehe attend la mort de Tshisekedi et la sarkozie balance entre Kengo et Kabila
From: mukembeisaac@gmail.com
To: tutuwaswas@hotmail.comkabalo79@hotmail.com

Kamehe attend la mort de Tshisekedi et la sarkozie balance entre Kengo et Kabila! PDF Imprimer Envoyer

Écrit par Raymond LUAULA   
Mardi, 18 Octobre 2011 21:24
Du sang et des larmes, tel est le cocktail concocté pour les Congolais à l’issue de l’élection présidentielle du 28 novembre prochain. Ce scénario macabre ressort de la lecture du processus électoral en cours au Congo-Kinshasa faite à Congoone par un représentant de l’Union européenne à Kinshasa en séjour à Bruxelles qui souligne que selon les prévisions les plus sérieuses Etienne Tshisekedi gagnerait la présidentielle du 28 novembre prochain quand bien même l’opposition n’alignerait pas un candidat commun face au président sortant, Joseph Kabila Kabange. C’est à la condition que les élections soient réellement libres et transparentes.
 
Or, constate ledit diplomate, le président sortant qui n’a que 40 ans n’entend pas prendre sa retraite et est déterminé à rempiler, s’il le faut en opérant un hold-up électoral avec la complicité de la CENI présidée par son parent et conseiller spirituel Daniel Ngoy Mulunda Nyanga. A l’en croire, Kabila compte sur son armée pour consolider son pouvoir et il y a un gros doute sur la capacité de l’opposition à mobiliser ses partisans pendant longtemps pour exiger le respect de la volonté exprimée à travers les urnes.
 
Cette analyse a de quoi mettre la puce à l’oreille quand on sait que Daniel Ngoy Mulunda est opposé à la certification des résultats des élections présidentielles de novembre prochain par la MONUSCO comme cela a été fait par l’ONUCI lors de la dernière présidentielle ivoirienne. Il est d’ailleurs suspect que l’ambassadeur américain à Kinshasa soit sorti de sa réserve pour dire son opposition à la demande de certification des élections par la Monusco au motif absurde que les Congolais sont adultes et doivent gérer eux-mêmes leurs affaires. Cette prise de position américaine est une preuve que l’Amérique d’Obama est un Etat voyou qui ne s’embarrasse d’aucun scrupule pour assurer la pérennité du kabilsme comme il en avait fait du mobutisme en prenant soin de se débarrasser du dernier maréchal président d’Afrique en dépêchant Bill Richardson à Kinshasa en 1997 pour préparer l’entrée en douceur de l’AFDL à Kinshasa.
 
Si outre le hold-up électoral, Kabila compte sur l’armée pour se maintenir au pouvoir, selon le diplomate européen, le président sortant peut également compter sur le soutien de Paris qui est opposé à l’avènement du leader de l’Udps à la plus haute charge de l’Etat en RD Congo sous le fallacieux prétexte d’assurer la stabilité politique au cœur de l’Afrique centrale.
Si la France semble officiellement préférer Kabila à Tshisekedi, une autre source bien informée signale que c’est plutôt Léon Lubicz dit Kengo wa Dondo qui serait le candidat idéal pour le Quai d’Orsay quand bien même Paris hésiterait encore entre l’actuel président du Sénat et le champion de la Majorité présidentielle.
 
Pour installer Kengo au pouvoir, des scénarios les plus loufoques seraient envisagés. Selon notre source, il serait même question de supprimer physiquement Kabila et Tshisekedi, s’il le faut. Kigali et Paris seraient en bonne intelligence sur la question. On signale à cet effet que lors de son dernier séjour parisien Paul Kagame aurait signifié à Nicolas Sarkozy son opposition à l’avènement de Tshisekedi comme président de la RD Congo. Kagame verrait d’un très mauvais œil l’instauration d’un Etat de droit en RD Congo.  Rien d’étonnant car, le régime rwandais serait co-responsable des crimes imprescriptibles commis en RD Congo depuis l’entrée de l’AFDL en 1996 à ce jour, selon différents rapports de l’ONU et des ONG de défense des droits de l’homme.
 
Ce cynisme de Kamerhe
 
Si Kabila et/ou Kengo semblent avoir les faveurs de Paris, l’ancien secrétaire général du PPRD et directeur de campagne de Kabila en 2006, Vital Kamerhe se verrait bien candidat commun de l’opposition à la place de Tshisekedi. Certes qu’il s’agit d’une ambition somme toute légitime.
 
Seulement voilà ! Kamerhe compte tuer politiquement Etienne Tshisekedi à travers la mort physique « naturelle ou accidentelle » du leader de l’Udps. Ce n’est pas un canular.
En effet, le samedi 15 octobre courant au siège du MLC/Belgique au n°176 de l’avenue Louise à Bruxelles, au cours d’une réunion des représentants des partis politiques congolais de l’opposition, de la société civile et quelques journalistes, le représentant de l’UNC de Kamerhe en Belgique, Hilaire Lumbaie Mulumba a fait une déclaration qui restera gravée pendant longtemps dans la mémoire des Congolais.
 
Evoquant la problématique de la candidature commune de l’opposition à l’élection présidentielle de novembre 2011, Hilaire Lumbaie Mulumba a affirmé que Vital Kamerhe ne peut pas se désister « pour l’instant » au profit d’Etienne Tshisekedi parce que ce dernier est malade et pourrait mourir de sa maladie ou d’un accident !  Lumbaie ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Il est allé jusqu’au fond de la pensée de Kamerhe en affirmant que même si Tshisekedi était élu président, il est malade et peut mourir. D’où la nécessité d’avoir un plan B.
Une telle assertion relève si pas du cynisme, de la cécité politique, voire de la sorcellerie d’une part et d’autre part, une incitation au meurtre.
A supposer même, par l’absurde, qu’Etienne Tshisekedi élu président de la République décède dans l’exerce de ses fonctions, par quel tour de magie Kamerhe deviendrait-il successeur désigné comme le fut son mentor à la suite de l’assassinat de Laurent-Désiré Taratibu Kabila ka Makolo le 16 janvier 2001?
 
A Congoone, on s’est fait une conviction largement partagée par la majorité des Congolais : Kengo et Kamerhe qui sont comptables de la gestion de la kabilie maintiennent leurs candidatures à la plus haute charge de l’Etat pour permettre à leur mentor d’opérer un hold-up électoral en novembre prochain. Ainsi, leurs soutiens occidentaux pourront accabler une opposition congolaise coupable d’avoir aligné plusieurs candidats face au président sortant. La fameuse communauté internationale reconnaitrait ainsi la victoire de Kabila facilitée par deux autres «  fils du Rwanda » qui auront tout fait pour empêcher que Kabila soit opposé à un seul candidat de l’opposition. Et pour que la fête soit complète, Kengo saluera la victoire du président élu au motif qu’un homme d’Etat n’a pas d’état d’âme. Exactement comme il l’avait soutenu quand le Sénat avait voté pour que l’élection présidentielle se déroule en un seul tour.
 
Comme en 2006, le peuple congolais n’aura-t-il que ses yeux pour pleurer à l’issue de l’élection présidentielle de novembre prochain ? Rien n’est moins sûr. En plus des larmes, le diplomate de l’Union européenne redoute qu’il y ait du sang et que ce dernier crie vengeance si le peuple congolais refuse que la kabilie ne lui vole sa victoire.
Le meilleur comme le pire est devant nous et ceux qui croient que le peuple congolais est incapable de se mobiliser pour maintenir une pression maximale sur la kabilie pour exiger le respect de la vérité des urnes risque de déchanter.

Les commentaires sont fermés.