Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/11/2011

TRIOUVEZ L'INTRUS D'UN CÔTE LE MAÎTRE ET D'UN AUTRE CÔTE LE CANICHE

ACTUALITÉ International

  • La gênante fuite d'un aparté entre Obama et Sarkozy

    Mots clés : , , , , ,

    Par Fabrice Amedeo Mis à jour le 08/11/2011 à 12:01 | publié le 08/11/2011 à 10:12 Réactions (112)
    Sarkozy à propos de Nétanyahou: «Je ne peux plus le voir, c'est un menteur».
    Sarkozy à propos de Nétanyahou: «Je ne peux plus le voir, c'est un menteur». Crédits photo : Lionel Bonaventure/AP
    •  
      S'abonner au Figaro.fr

    Aidés par une erreur technique de l'Elysée, des journalistes ont pu écouter lors du G20 une conversation des deux présidents qui s'opposaient sur le dossier palestinien et taclaient le premier ministre isréalien Nétanyahou.

    C'est un incroyable raté. Une conversation privée d'Obama et Sarkozy au G20 a été entendue par une poignée de journalistes. Le jeudi 3 novembre, peu avant la conférence de presse des deux présidents, les journalistes se sont vu remettre un boitier pour obtenir une traduction des propos qui allaient être tenus quelques minutes plus tard dans un cadre officiel. Il leur a alors été expliqué que des casques leur seraient remis à l'issus de la rencontre à huis-clos qui se tenait alors entre les deux présidents. «On ma dit qu'on ne me donnait pas de casque tout de suite afin que je n'entende pas la rencontre des deux présidents», raconte un journaliste présent sur place.

    L'utilisation des casques d'ingénieurs du son ou de reporters radio a alors permis aux journalistes présents sur place d'écouter la conversation qui se tenait entre Nicolas Sarkozy et Barack Obama. Rapidement, un attroupement s'est formé autour d'un journaliste qui s'était connecté sur le boitier. «Il transmettait à tout le monde ce qu'il entendait», explique l'un de ses confrères.

    «Nétanyahou, je ne peux plus le voir, c'est un menteur»»

    Ne pensant pas être entendus par la presse, les deux présidents ont abandonné le langage feutré des sommets diplomatiques. Obama a d'abord reproché à Sarkozy de ne pas l'avoir prévenu qu'il allait voter en faveur de l'adhésion de la Palestine à l'Unesco, alors que les Etats-Unis s'y sont opposés. Les deux hommes ont ensuite évoqué Benyamin Nétanyahou, le premier ministre israélien. «Je ne peux plus le voir, c'est un menteur», aurait lâché Sarkozy.

    «Tu en as marre de lui, mais moi, je dois traiter avec lui tous les jours !», lui aurait ensuite répondu Obama avant de demander à Sarkozy de calmer les vélléités d'adhésion à l'ONU des Palestiniens notamment à la FAO et à l'AIEA. «Barack Obama lui a rappelé que les Etats-Unis versaient 25 % du budget de l'ONU et lui a demandé de l'aider à canaliser les demandes des Palestiniens, explique un journaliste présent sur place. J'ai perçu ces propos comme une menace à peine voilée».

    Loin du discours tenu le lendemain à la télévision , cet échange est resté «off» durant quatre jours avant d'être dévoilé lundi par nos confrères de Arrêt sur Images ainsi que par un journaliste du Monde sur son blog. De nombreux journalistes, y compris de gauche, auraient préféré passer cet évènement sous silence. «Les journalistes d'agence étaient gênés, rapporte un témoin. On s'est tous dit qu'il fallait être prudent pour protéger les gens de l'Elysée avec lesquels on travaille au quotidien et surtout du fait de la nature des propos qui est explosive».

     
  • .

Réagir à cet article

 
Les commentaires sont limités à un maximum de 1500caractères.

AvatarJean-Pierre Gosset

Intéressant qu'on nous dise comment ils se parlent vraiment, et qu'importe à cet égard le sujet. Ceux qui jouent à l'oie blanche outragée, en feignant d'ignorer que le pouvoir repose sur le secret, sont de petits hypocrites. Tant mieux qu'il y ait des fuites.

Le 8/11/2011 à 12:10 Alerter Répondre
AvatarPierre Ghirardi

Absolument pas une phrase sortie de son contexte, un simple état de fait: la Premier Ministre Benjamin Netanyahu est un épidermique incontrôlable qui ment quand il parle de paix au Proche-Orient. Ce dirigeant est véritablement un obstacle pour la paix Israëlo-Arabe et abuse très largement de la patience de la Communauté Internationale. Pourquoi quand un trait de caractère d'une personne est insupportable on ne pourrait pas le dire?

Le 8/11/2011 à 12:09 Alerter Répondre
Avatarelrousa

C'est pas joli joli messieurs les journalistes d'écouter aux portes !
Je dirais même plus: INQUIETANT !

Le 8/11/2011 à 12:08 Alerter Répondre
AvatarMachepro

Au fait, qui donc Mitterrand traitait de chiens?

Le 8/11/2011 à 12:06 Alerter Répondre
Avatarcharose

Mais si on en redemande,car les conversations privées des "grands" sont délectables en ces temps de rigueur détestables !
Pourquoi être génés ? on demande aussi que toutes les conversations privées des politiques, journalistes, flics, justice... soient publiées cela nous passionne car le "privé" c'est la "grande histoire" la vraie, la seule qui mérite d'être publiée ! le reste est comédie et vanité !

Le 8/11/2011 à 11:53 Alerter Répondre
AvatarPierre Tisseuil

Il est irresponsable de diffuser à chacun de ce genre de conversation qu'on ne peut pas qualifier d'information. Les trois quart des journalistes se disant ouvertement de gauche dévoient totalement ce garde-fou qu'est la presse, en mettant en danger les citoyens, en destabilisant les équilibres si difficils à obtenir, et tout cela pour le seul intérêt individuel de convictions personelles, aveuglés par leurs désirs de voir battre tel ou tel candidat. S'il s'agit de diffuser un opinion, il y a des articles plus intéressants à lire, et probablement plus difficil à écrire, que de devoir le déduire de manière détournée au détour d'un article se prétendant être destiné à la diffusion d'une information.

Le 8/11/2011 à 11:53 Alerter Répondre
Avatarcristou001

Cette fuite gênante aura au moins le mérite pour celui qui est visé, de réaliser (au delà des faux-semblants et des salamalecs diplomatiques), ce que deux autres dirigeants -et pas des moindres- pensent de lui.

Le 8/11/2011 à 11:53 Alerter Répondre
AvatarDuc In Altum

Ah Sarkozy remonte dans mon esprit ; La vérité si je mens ; Il a bien raison

Le 8/11/2011 à 11:53 Alerter Répondre
Avatarfred0873

Nous n'avons pas besoin de le savoir. Cependant, que faisaient ces journalistes à cet endroit là? A moins que cela ne soit voulu...

Le 8/11/2011 à 11:52 Alerter Répondre
Avatarja1

On comprend bien que maintenant la France doit passer par la Maison Blanche prendre les ordres en ce qui concerne Israël......
prendre les ordres à Merckel en ce qui concerne l'économie européenne.....
prendre le pognon en Chine et se soumettre......

Très grave quand on sait que Netanyahou a envie depuis des années de bombarder l'Iran.
Quels sont les véritables intentions des USA et Israël au Moyen Orient.

Entendre comment des chefs d'Etat parlent et agissent sur ce dossier explosif, on a intérêt d'être vigileants (nous français) sur cette guerre annoncée.

Les commentaires sont fermés.