Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/12/2011

CONGO/KINSHASA : CERTAINS LIMIERS PENSENT CONVAINCUS QUE LE PASTEUR A DEJA LES RESULTATS COMPLETS

 

FW: Le Pasteur président entre le marteau et l'enclume.

Masquer les détails

Corps du message




   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
       Monsieur Tshisekedi se doit de maintenir la pression à défaut, il risque de commettre une erreur de naïveté.Il est 16h40 passées ici en France.
Nous sommes en mesure de donner avec une précision de 99% que le Pasteur Président de la CENI qui vient de recevoir le rapport de l’UE et ses attendus dispose de tous les résultats du scrutin du 28 Novembre dernier.
Ces résultats, selon une source de la délégation des observateurs Européens font état, avec une surprise de taille de la victoire de TSHISEKEDI avec exactement 58,2%.
A la surprise générale indique cet observateur, le candidat numéro 11 a partagé les voix au sud Kivu avec le candidat numéro 5.
Là où ils sont tombés de haut, nous dit-il, c’est qu’au nord Kivu, le candidat numéro 11 a battu les autres confirme-t-il avant d’ajouter que depuis qu’ils ont constaté et pris acte du score du candidat numéro 11 dans le Nord et le SUD-KIVU, ils ont conclu la certitude de la victoire de Monsieur TSHISEKEDI.
Cependant, notre interlocuteur affirme que, jusqu’en ce moment même et ce, depuis avant-hier dans la journée, le pasteur président de la CENI qui est, poursuit-il, entre le marteau et l’enclume, est soumis aux pressions internationales fortes, très fortes qui font qu’il devient de plus en plus nerveux.
En effet, la communauté internationale lui demande d’inverser les résultats des urnes au profit du candidat numéro 3.
La question est : Cédera-t-il ?
Notre source qui est un homme intègre que nous connaissons personnellement nous révèle qu’à chaque fois qu’il a eu l’occasion, il n’a pas manqué d’informer certains membres de la société civile Congolaise en apparté à cet effet avant de poursuivre, avec la crise économique, sociale et financière qui niche en occident, les occidentaux voudraient voir « kabila » maintenu au pouvoir avoir la possibilité de combler leurs déficits par le bas.
Ceci dit-il explique leur silence assourdissant face au scrutin du 28 Novembre, scrutins en conclusions desquels, leur rapport annonce avec argumentaires la victoire du candidat numéro 11.
Notre source précise que ceci expliquant cela, toutes les délégations d’observateurs étrangers ont été sommées à quitter le Congo au plu tard dimanche prochain soit, 48 heures avant la proclamation officielle des résultats par le Pasteur président ainsi, les rumeurs qui circulent pas seulement à Kinshasa mais aussi à l’intérieur du pays et qui font état de la victoire éclatante de l’opposition font redouter la communauté internationale en l'éventualité d'une réaction  musclée de la population Congolaise, surtout Kinoise.
Quand à TSHISEKEDI, à la lumière de tout, si ces derniers jours il dit aux journalistes qu’il n’y aura pas de violences post-électorales c’est parce qu’étant sûr de sa victoire, il est loin de penser que pressions sont exercées sur le Pasteur président en vue de l’inversion des résultats.
Se limitant au balai diplomatique qui bouscule les rues de Kinshasa en direction de son domicile de LIMETE où il ne cesse de recevoir diplomates, journalistes et autres personnalités du monde, il croit que les résultats en sa possession sont définitives.
C’est là ou il risque de commettre une grossière erreur de naïveté.
Si la victoire des urnes, est acquise pour l’opposition Congolaise, la victoire officielle, elle, n’est pas encore obtenue.
Tout dépend du courage, de la foi et de la détermination du Pasteur président de la CENI à rendre au peuple Congolais ce qui lui appartient.
Y parviendra-t-il ?
TOUT EST LA.
WL
 "Tant que les lions n'auront pas leurs propres historiens, les histoires de chasse continueront de glorifier le chasseur"
__._,_.___
 
 

Les commentaires sont fermés.