Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/12/2011

CONGO/KINSHASA : QUESTION DES GENERATIONS

Corps du message

A vous, mes arrières petits enfants
 
Ne laissez pas votre génération passer sans me réhabiliter, me consoler ;
Je souffre dans ma chair et mon cœur d’une douleur que jamais ;
De ma mémoire de femme, une autre n’a connue.
 
Ne laissez pas votre génération passer sans me réhabiliter, me consoler ;
Aucune autre mère n’a connu ma douleur, ma peine ;
Aucune autre grand-mère n’a connu mon humiliation, ma tristesse.
 
Ne laissez pas votre génération passer sans me réhabiliter, me consoler ;
Violée et torturée dès les années 1413, je n’ai plus jamais connu de paix ;
Les m’ont arraché votre arrière grand-père que je n’ai plus jamais revu ;
Ses fils, vos grand-pères, m’ont été, par millions arrachés pour construire l’occident ;
Petits enfants, c’est votre sang qui a construit l’occident ; le dur labeur de vos ancêtres.
 
Ne laissez pas votre génération passer sans me réhabiliter, me consoler ;
Je contemple, impuissante et avec amertume, le viol quotidien de mes petites filles à l’EST;
Je contemple, impuissante et avec amertume, les assassinats et les disparitions de mes arrières petits fils ;
Comme ;
Autre fois en 1885, je l’ai été par l’ensemble des nations occidentales ;
Par décret ;
Me définissaient « femme libre » où tous ;
Collectivement ou individuellement avaient le droit de me violer ;
Avaient le droit de tirer de moi ce que j’avais d’essentiel pour votre arrière grand-père et vos grand-pères ;
Mes seins ont été coupés pour que plus jamais je n’allaite vos grand-pères ;
Ma matrice a été ceinturée pour que plus jamais je n’accouche ;
Mon clitoris a été coupé pour que plus jamais je ne jouisse d’un seul homme, votre arrière grand-père ;
Mon bras droit a été amputé pour que plus jamais je ne cultive pour nourrir vos grand-peres ;
 
Ne laissez pas votre génération passer sans me réhabiliter, me consoler ;
A fleur d’âge, avant hier, TIPPO TIP m’a plusieurs fois violée à l’agonie ;
Il a tué vos grand-peres pour prendre en moi ce que j’avais d’essentiel pour son plaisir et bonheur ;
Hier encore ;
Apres n’avoir hérité de TIPPO TIP ;
LEOPOLD II, pire que TIPPO TIP ;
M’a saignée à blanc.
Pire que TIPPO TIP, j’ai été violée jusque dans mon âme ;
Pire que TIPPO TIP, non seulement, votre arrière-grand père et vos grand-pères ;
Mais vous ;
Mes arrière petits enfants avec vos pères, vous continuez à payer le prix ;
 
Ne laissez pas votre génération passer sans me réhabiliter, me consoler ;
La chicotte (fimbo), j’en ai connu et reçue plus que vous n’en recevrez dans votre vie ;
La chicotte (fimbo), votre arrière grand-père et votre grand-père l’ont connue et reçue plus que vous ne sauriez vous l’imaginez;
 
Ne laissez pas votre génération passer sans me réhabiliter, me consoler ;
Bula Matari m’a plusieurs fois violée et saignée à blanc, il l’a fait avec votre grand-père ;
Et,
Aujourd’hui encore, ils violent mes arrières petites et filles et sodomise mes arrières petits fils ;
Il, Bula Matari ;
M’a promis l’enfer et l’humiliation tant que je vivrais ;
M’a attachée les mains et les pieds ;
Avec un tissu noir ;
Il, Bula Matari ;
M’a recouvert les yeux ;
A peine, je le vois emporter mon bracelet en cuivre, cadeau du mariage que m’avait offert votre arrière grand-père ;
A peine, je le vois, tout  joyeux, emporter la statue en bois taillée à mon image que m’avait offert votre grand-père pour mes 200ans d’anniversaire ;
Il était encore-là à côté des lingots d’or stocké dans un coin de ma chambre quand vint Lumumba, mon petit-fils ;
Avec un courage hors du commun ;
Une audace imperturbable ;
Il le sortit de ma chambre et du salon pour que plus jamais, je garde ce qui restait encore.
Lumumba me détacha les mains, les pieds et enleva le tissu noir de mes yeux ;
Et ;
Aussi parti à la poursuite de Bula Matari pour s’assurer qu’il quittait notre village.
 
Ne laissez pas votre génération passer sans me réhabiliter, me consoler ;
Je commençais à prendre courage et croire à ma réhabilitation prochaine ;
Lumumba et moi ;
Quand Lumumba revint trouver que Bula Matari était physiquement parti mais spirituellement, il était resté dans notre maison ;
Mobutu, mon deuxième petit-fils, n’était qu’un Bula Matari noir endoctriné par le Bula Matari blanc.
 
Depuis, j’ai perdu tout espoir de ma réhabilitation et consolation ;
Depuis, Bula Matari est revenu avec force prendre les lingots d’or dans chambre à coucher ;
Désormais ma tache est plus que difficile ;
Je combats avec le Bula Matari blanc qui se cache derrière le Bula Matari noir, mon arrière petit-fils, mon sang.
Mobutu, Joseph Kabila, mes arrières petits enfants, vous m’avez sacrifié sur l’hôtel des intérêts égoïstes ;
Vous avez donné notre lingot d’or au Bula Matari blanc ;
Ce lingot d’or qui servait de dot pour votre mariage, vous l’avez sacrifié ;
Ce lingot d’or qui servait de gage aux frais scolaires des enfants de la famille, vous l’avez sacrifié ;
Ce lingot d’or qui servait de garantie aux soins de santé de la famille, vous l’avez sacrifié ;
Ce lingot d’or qui servait de gage aux emprunts de la famille, vous l’avez sacrifié ;
 
Ne laissez pas votre génération passer sans me réhabiliter, me consoler ;
Aujourd’hui, vous, mes arrières petits enfants, vous me redonnez de l’espoir ;
En vous, je revoie mon petit-fils Lumumba ;
Ne reculez pas, arrière petits-enfants !
Ne jamais trahir, arrière petits enfants !
Allez de l’avant !
Sécurisez ma chambre à coucher !
Identifiez et mettez hors d’état de nuire tout Bula Matari noir qui se cache dans la famille !
Gardez allumer la flamme de la victoire jusqu'à ma réhabilitation et consolation ;
Signe de victoire pour les générations à venir.
 
Ne laissez pas votre génération passer sans me réhabiliter, me consoler.
 
Avec mon affection.
 
Votre arrière grand-mère Kongo Demokratiki

Commentaires

Touché. Grands arguments. il faut Maintenir le bon esprit.

Écrit par : acheter maxosize en france | 08/10/2014

Les commentaires sont fermés.