Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/01/2012

CONGO/KINSHASA : LE SANG HUMAIN POUR COMMENCER

01/01/2012 à 21h:15 Par AFP
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
 
Deux soldats congolais menottés.Deux soldats congolais menottés. © AFP

Huit personnes sont mortes et 44 ont été blessées dimanche matin au cours d'une tentative d'évasion de la prison centrale de Bukavu, dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de source policière.

"Un prévenu colonel a remis une grenade à un prévenu civil et lui a dit de la jeter devant le portail de la prison pour créer une panique générale et faciliter une évasion", a déclaré à l'AFP le général Gaston Luzembo, commissaire provincial de la police du Sud-Kivu, dont Bukavu est la capitale.

"N'étant pas un militaire, le civil a dégoupillé la grenade, l'a gardée et elle a explosé entre ses mains. Il y a eu 8 morts: 4 civils et 4 militaires. Il y a aussi eu 44 blessés, dont 32 civils. Les autres sont des militaires", a ajouté ce responsable, qui s'est rendu sur le terrain.

"Commando"

En RDC, les évasions et les tentatives d'évasions sont très fréquentes. En septembre, un "commando" a attaqué une prison près de Lubumbashi, dans le sud-est du pays, et près de 1.000 détenus s'étaient enfuis.

Les centres pénitentiaires, datant de l'époque coloniale belge, sont particulièrement vétustes et surpeuplés. Les prisonniers vivent dans des conditions d'hygiène désastreuses, exposés à de nombreuses maladies, à la déshydratation et à la malnutrition, voire à la famine.



Lire l'article sur Jeuneafrique.com : RDC : 8 morts et 44 blessés dans une tentative d'évasion | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique 

Les commentaires sont fermés.