Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/01/2012

CONGO/KINSHASA : LES HABITANTS DE TSHALA ONT COMPRIS QU'EST-CE QUE PRENDRE LEUR DESTIN EN MAIN QUAND L'ETAT EST MORT-VIVANT

Le hasard fait parfois des bonnes choses, c'est comme si ces habitants ont lu mon article sur "les kuluna". Car, ils ont pris eux-mêmes, à défaut de recourir à l'Etat qui ne fait rien pour leur sécurité, de se faire justice eux-mêmes. Non seulement je félicite l'acte, mais les encourage dans l'avenir à le faire, et autant pour l'ensemble de la population congolaise et du KIVU en particulier. Car, assez de se faire égorger sans rien faire. Ils en tueront (je parle des assaillants armés) un habitant, deux habitants, mais à force de les pourchasser, les cartouches se terminent aussi, on parviendra à en mettre la main, et les faire subir le dernier des calices jusqu'à la lie.

Si un Etat ne sait pas ou n'arrive pas à protéger sa population, que faire d'autre sinon, à défaut de ses propres fusils, de reprendre les armes aux assassins pour se défendre ? L'Etat congolais est au bord de la faillite quand en ce concerne la sécurité. Il doit se reprendre sinon le pire sera terrible. Imaginons que chaque habitant prenne exemple sur les habitants de Tshala comment fera-t-on pour assurer la sécurité des nombreux étrangers qui ont choisi notre pays comme une deuxième nation de travail, des affaires, de vie, ou d'adoption ? Comment assurerions-nous la cohésion nationale ? N'adviendrons-nous pas aux affrontements ethniques, claniques, tribales post-indépendance nationale 60-64 ? Donc, parce qu'il y a URGENCE, l'Etat doit réagir au plus vite. Je ne serai pas prêt de suivre les allégations des anti-Kabila de l'UDPS et de l'UDEMO/mobutistes qui disent que l'insécurité y était tolérée délibérément afin de rendre le travail facile aux exploitants des matières premières ...


Katanga : deux bandits armés brûlés vifs pas des habitants de Tshala

publié il y a 16 heures, 58 minutes, | Denière mise à jour le 22 janvier, 2012 à 7:20 | sous En brefKatanga.

Envoyer par e-mail| Mots clés: 

 

 

 

 
 

Les habitants de Tshala ont brûlé deux bandits armés et tabassé trois autres samedi 21 janvier tôt dans la matinée. Selon des témoins sur place, ils venaient de voler 18 millions de francs congolais (20 000 USD) et 3 500 USD dans un dépôt d’une entreprise minière chinoise de cette cité située à 10 Km environ de Kolwezi (Katanga).

Après leur forfait, affirment les mêmes sources, ces bandits ont embarqué dans un véhicule avant de l’abandonner sur le boulevard Laurent Désiré Kabila à la suite d’une panne sèche.

En marchant, ils ont tiré des coups de feu en l’air, alertant les habitants. Ceux-ci les ont pourchassés et ont mis la main sur cinq d’entre eux. Le sixième, une femme, s’est échappé.

Les commentaires sont fermés.