Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/01/2012

SENEGAL : JE SUIS DE PLUS EN PLUS CONTENT DE VOIR L'EVOLUTION DE L'OPINION AFRO-NEGRE QUI A COMPRIS QUE L'HOMME BLANC EST CERTES RESPONSABLE DE NOTRE MISERE MAIS A 1/5 SEULEMENT CAR C'EST NOUS-MEMES LES PREMIERS ET GROS COUPABLES

 
 
----- Mail transféré -----
De : Annie Beugré <abeugre@yahoo.fr>
À : 
Envoyé le : Dimanche 29 janvier 2012 11h46
Objet : Tr : Ouattara et Wade font honte à l’Afrique 

 
 
Ouattara et Abdoulaye Wade font honte à l’Afrique
Mis en ligne par Connectionivoirienne.net La Rédaction · 28 janvier, 2012 a 22:14

Afrique – Alassane Ouattara et Abdoulaye Wade font honte à l’Afrique
Publié le 28 janvier
Ouattara et Wade Afrique mon Afrique, où vas-tu ?
Côte d’Ivoire – Tant que les Africains accepteront de se faire marcher sur les pieds, rien ne changera. Vraiment rien. J’ai été choqué de voir le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, être reçu en France, à l’aéroport d’Orly, pour sa visite… officielle, être accueilli par le ministre français de l’Intérieur, Claude Guéant.
Comment peut-on envoyer un ministre recevoir un président ?
Le premier-ministre français François Fillon n’a pas daigné, lui aussi, se déplacer. Que vaut un chef d’Etat africain ? Le mépris que les pays occidentaux ont vis à vis de leurs homologues africains, devrais-je dire sous-préfets africains, est abyssal. La France a organisé une pseudo parade aux Invalides à l’honneur de son hôte ivoirien. Fastueux, avec escorte de la Garde républicaine à cheval et à moto, ce n’était que moquerie. Comment l’Afrique est méprisée et maltraitée par la France ? Le président ivoirien vient de montrer l’illustration. Mais, il y a pire. Comment un chef d’Etat africain peut-il se déplacer en allant sur une chaîne de télévision ? Non, vous ne rêvez pas, Alassane Dramane Ouattara s’est rendu en début d’après-midi à LCI au lieu que la chaîne aille à lui. Ridicule.
Sénégal – Le Conseil constitutionnel a accepté 14 candidatures dont celle d’Abdoulaye Wade à l’élection présidentielle du 26 février à l’issue d’une longue séance de délibération. Il faut savoir que le même conseil n’accepte dans ses textes que deux mandats successifs de président, alors que Wade court pour un 3e mandat. Après l’annonce, hier soir, vendredi, de nombreux incidents ont eu lieu. Nous en saurons un peu plus dans la journée.
Craignant la popularité de l’artiste Youssou Ndour, le Conseil constitutionnel sénégalais a déclaré sa candidature irrecevable. Les juges ont constaté, selon leur déclaration, qu’il « a produit une liste de 12 936 électeurs appuyant sa candidature, dont seulement 8 911 ont pu être identifiés et leurs signatures validées », alors qu’il en faut 10 000 au minimum. Elle est belle la démocratie sénégalaise, avec Wade aux commandes. Quelle honte ! Youssou Ndour ne fait pas seul les frais de cet arrêté scélérat. Ceux qui l’accompagnent dans son malheur sont: Kéba Keinde et Abdourahmane Sarr. Bien sûr, puisque Abdoulaye Wade est l’ami de Sarkozy, ou plutôt son laquais, vous n’entendrez ici chez nous en France, aucune voix s’élever contre ce viol du peuple sénégalais perpétré par cet homme qui a détruit la belle démocratie sénégalaise. Il ne reste qu’à l’opposition sénégalaise d’avoir un candidat unique sinon, ça va encore être la bérézina.

Les commentaires sont fermés.