Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/02/2012

OLYMPIQUE DE MARSEILLE/FRANCE : CE N'EST PAS POUR LE TALENT NI LE BILAN QUE NOUS L'AVONS, NOUS SUPPORTEURS, CRITIQUE MAIS SUR SON INVESTISSEMENT EN DENTS DE SCIE APRES L'ANNEE DU TITRE DE CHAMPION IL A ETE BRAQUE CE N'EST PAS AGREABLE MAIS EN MÊME TEMPS..

Lucho sort les griffes
LUCHO SORT LES GRIFFES
©Maxppp

OM : LUCHO EXPLIQUE LES RAISONS DE SON DÉPART ET SORT LES GRIFFES POUR DÉFENDRE SON BILAN

01/02/2012 - 21 h 13 - 14

Au micro de RMC, Lucho Gonzalez a expliqué les raisons de son départ de l'Olympique de Marseille pour le FC Porto tout en défendant son bilan souvent critiqué.

  • PARTAGER

« Je n’ai pas eu l’occasion de vous dire au revoir. Je voulais simplement vous dire merci, supporters du Vélodrome, pour m’avoir soutenu pendant ces deux ans et demi. Je me suis senti très bien dans ce club. Je n’oublierai jamais ces deux ans et demi très importants dans ma carrière. Je vous salue chaleureusement en espérant que l’OM gagne des titres ». Voilà le bref message qu’a laissé Lucho Gonzalez (31 ans) aux supporters de l’Olympique de Marseille via le site officiel du club. Mais au micro de RMC, l’international albiceleste s’est exprimé de manière beaucoup plus longue, évoquant notamment ses meilleurs souvenirs sous le maillot phocéen.

« En deux ans et demi, j’ai vécu de grands moments. Le but contre Rennes le soir du titre de champion. La fête le soir de la victoire en Coupe de la Ligue contre Bordeaux. Et aussi, un tifo magnifique des Winners avec une photo de moi. Ce sont les meilleurs moments de mon passage à l’OM », a-t-il lâché, expliquant ensuite les raisons profondes de son départ. « C’était le bon moment pour moi, parce que je retrouve un club où j’ai été heureux, et pour le club économiquement. Je remercie en tout cas l’OM », a-t-il indiqué avant d’insister.« L’important pour moi, c’est ma famille, Mais je ne pars pas uniquement à cause de ce qui est arrivé l’an dernier (ndlr, le home-jacking dont il a été victime avec les siens) », a-t-il glissé.

Enfin, El Comandante, d’habitude si rare dans les médias, a tenu à défendre son bilan sous le maillot olympien, balayant les critiques. « Je pense que mon bilan est positif. Les critiques font partie du foot et de la presse. Je sais évidemment que c’est plus facile de parler du joueur le plus cher de l’histoire du club que du joueur qui a gagné cinq titres. Mais bon, ce n’est pas grave. J’ai toujours dit que mon jeu dépendait du collectif. On a gagné en équipe. Je ne gagne pas tout seul. Je le répète, on a remporté cinq titres. De grands joueurs sont passés à l’OM et certains n’ont gagné aucun titre et ça, j’ai l’impression que personne ne le dit », a-t-il avoué, insistant ensuite sur le débat lié au prix de son transfert.

« Vous savez, les montants des transferts, ce ne sont pas les joueurs qui les négocient, ce n’est pas notre problème, mais celui des clubs. Je ne crois pas que Pastore ait dit au PSG qu’il valait 50 ou 45 millions d’euros. Après, je ne suis pas touché par cela, je n’ai plus 22 ans. Des joueurs sont critiqués, d’autres moins. Je crois surtout que le fait que je ne parle pas dans la presse ne doit pas plaire à certains. Mais je respecte leur opinion donc vous pouvez respecter la mienne », a-t-il conclu. Seigneur, Lucho Gonzalez a donc attendu son départ pour adresser ce message offensif à l’encontre de ses détracteurs. Aurait-il subi le même sort s’il était sorti de son silence auparavant ? Personne ne peut répondre à cette question...

->Alexis Pereira

00:58 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.