Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/02/2012

CONGO/KINSHASA : UN DEUIL NATIONAL EN MEMOIRE DE CE DIGNE FILS DU PAYS SERAIT LUI RENDRE UN HOMMAGE PLUS QUE MERITE POUR DES BONS ET LOYAUX SERVICES RENDUS

Crash d’avion hier à Bukavu : Augustin Katumba Mwanke est mort
(L'Avenir Quotidien 13/02/2012) 


* Antoine Ghonda, Matata Ponyo et Marcellin Cishambo ont échappé bel.
Augustin Katumba Mwanke n’est plus, à en croire la Radiotélévision nationale congolaise, Rtnc. L’ex Autorité Morale de l’AMP, Alliance de la majorité présidentielle a tiré sa révérence hier dimanche 12 février 2012, à 13 heures heure de Bukavu, au Sud-Kivu, aux abords de l’aéroport de Kavumu.

Le jet dont question aurait été affrété par le gouvernement congolais, avec à son bord des personnalités politiques congolaises bien identifiées. Il a raté son atterrissage pour finir sa course dans la rivière Kulanga voisine.

Le bilan provisoire fait état de 3 morts : Augustin Katumba Mwanke, principal conseiller de Joseph Kabila ; le pilote et le copilote. Cependant, sans parler d’autres passagers à bord, nos sources comptent parmi les rescapés, Antoine Ghonda, ambassadeur itinérant du Chef de l’Etat ; Augustin Matata Ponyo, ministre des Finances et Marcellin Cishambo, gouverneur du Sud Kivu.

Pendant que nous mettons cette information sous presse, des éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), ceux de la Police nationale congolaise (PNC) et des casques bleus de la Monusco assurent la sécurité sur le lieu du crash. Les rescapés, grièvement blessés, sont quant à eux amenés en soin sur place, en attendant leur probable rappariement vers Kinshasa.

Qui est l’illustre disparu ?

Augustin Katumba Mwanke est né le 5 octobre 1963 à Pweto, province du Katanga, ressortissant de l’ethnie Bemba. Marié et père de famille, il détenait un diplôme d’Ingénieur Mécanicien, de l’Université de Kinshasa. Après avoir débuté sa vie dans la banque où il devint directeur en Afrique du Sud, l’illustre disparu a été, de ce fait, un homme de terrain qui a évolué dans le secteur minier au pays de Nelson Mandela ; ce qui justifiera plus tard son style à la fois austère et pragmatisme sur fond anglosaxon. Au pays, il a été, entre autre, gouverneur du Katanga sous Mzee Laurent Désiré Kabila, avant d’être élu député national en 2006.

Katumba Mwanke alliait plusieurs valeurs humaines : clairvoyance, rigueur, nationalisme, réserve, discrétion, fidélité, loyauté, sérieux, humanisme, humilité, goût du beau, moralité. Clairvoyant, l’homme traite minutieusement les affaires publiques, qui passent par ses mains, dans un écrémage comme le ferait un ingénieur assis dans son laboratoire. Fidélité et loyauté. C’est ici où il tirait le bénéfice de son capital enfoui dans sa réserve. Comme il parlait peu, il a consacré beaucoup d’efforts à tenir sa promesse, remplir le devoir et concrétiser un projet.

Assidu, calme, tempéré, équilibré, réceptif, hospitalier et respectueux. Il a drainé toute la noblesse de la culture bemba. Valeurs indéniables pour le développement du Katanga et du Congo. Il quitte la terre des hommes, abandonnant ainsi son siège de député réélu, sans l’avoir un seul jour occupé à la Chambre basse du parlement qui ouvre ses portes dans 3 jours.

Emmanuel Badibanga

 

© Copyright L'Avenir Quotidien

Visiter le site de: L'Avenir Quotidien


rash en RDC: trois morts dont un conseiller de Kabila
(Air Journal 13/02/2012) 


Un avion privé a raté son atterrissage hier sur l’aéroport de Bukavu en République Démocratique du Congo, causant la mort de ses deux pilotes et d’un conseiller du président Joseph Kabila.

Le Gulfstream 200 arrivait de Kinshasa via Goma le 12 février 2012 quand il a apparemment raté son approche et s’est posé au milieu de la piste avant de finir sa course dans un ravin, selon la direction de l’aéroport dans la province du Sud Kivu. Le pilote et le copilote, tous deux américains, ainsi que Katumba Mwanke, ancien député, conseiller de Kabila et propriétaire de l’avion, ont été tués sur le coup. Plusieurs passagers ont été plus ou moins gravement blessés, dont le ministre des finances de RDC.

Il s’agit du deuxième accident d’avion en RDC en deux semaines, après le crash d’un Antonov 28 de Tracep Congo le 30 janvier dernier qui avait fait trois morts. Toutes les compagnies du pays figurent sur la liste noire de l’Union Européenne, les accusations allant de l’absence de vérification des licences de pilotes au manque de rigueur dans l’entretien d’un parc aérien généralement trop vieux. Le dernier crash majeur dans le pays remonte à juillet 2011, quand un Boeing 727 de la compagnie privée Hewa Bora Airways s’était écrasé près de l’aéroport de Kisangani, faisant 83 morts dont 79 passagers.

L’année dernière, 25 catastrophes aériennes ont été dénombrées dans lesquelles 497 passagers et membres d’équipage ont trouvé la mort, soit une victime pour 7,1 millions de personnes transportées, ce qui fait de 2011 l’année la plus sûre dans l’histoire du transport aérien.

Publié le 13 février 2012 à 07h30 par François Duclos

 

© Copyright Air Journal

Crash à Bukavu : A. Katumba Mwanke, décédé... Matata Ponyo, Chisambo, A. Ghonda, blessés
(Le Potentiel 13/02/2012) 


La République démocratique du Congo de nouveau endeuillé. Un avion s’est écrasé aux abords de l’aéroport international de Kavumu, à Bukavu, hier dimanche. Parmi les passagers, un nombre important de hautes personnalités politiques congolaises. 

La mort a encore frappé en République démocratique du Congo. En effet, hier dimanche 12 avril, aux environs de 13 heures, un avion, un jet privé, un biréacteur Gulfstream 200 s’est écrasé aux abords de l’aéroport de Kavumu, à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu. L’avion provenait de Kinshasa, après une escale à Goma, et avait à son bord de nombreuses personnalités politiques. Les causes de cet accident ne sont pas encore connues. A en croire les premières informations, le pilote a raté son atterrissage et terminé sa course dans la rivière Kulanga. Ce serait dû à une erreur de pilotage. Les pilotes de nationalité américaine voyageaient pour la première fois dans la région. 

Parmi les passagers, on dénombre des morts et des blessés. Selon les premiers rapports, l’honorable Augustin Katumba Mwanke, qui serait le propriétaire de cet aéronef, un jet, a trouvé la mort dans ce crash. Le pilote et le co-pilote sont également décédés. Avaient également pris place à bord, Matata Ponyo, Marcellin Chisambo, et Antoine Ghonda, respectivement ministre des Finances, gouverneur de la province du Sud-Kivu, et ambassadeur itinérant du président de la République et ancien ministre des Affaires étrangères lors de la période de transition 1+4. Les deux premiers étaient admis en réanimation à l’Hôpital général de référence de Bukavu, selon Radio Okapi. Quant au gouverneur du Sud-Kivu, Marcellin Chisambo, il est blessé à la hanche et des jambes fracturées. Il reçoit des soins dans le même établissement hospitalier. 

Il s’agit là d’une bien triste nouvelle qui tombe très mal à propos quand on sait que parmi les victimes, figurent des personnalités politiques de premier rang, tant sur le plan national que régional. En effet, l’illustre disparu Augustin Katumba Mwanke, député national, fut gouverneur de la province du Katanga et l’un des très proches collaborateurs du président de la République. Discret, il n’en demeure pas moins l’une des figures de proue de la Mouvance présidentielle. Tout récemment, il venait d’être réélu député national dans la circonscription électorale de Pweto, dans la province du Katanga. 

Matata Ponyo, jusqu’à cet instant tragique, assume les fonctions de l’argentier de la RDC. Il contribue efficacement au redressement du cadre macro-économique du pays, par la maîtrise des Finances publiques. Ancien directeur général du BCECO, organisme chargé de coordonner des projets de développement du gouvernement grâce à l’appui financier des partenaires extérieurs, il mène avec beaucoup de maîtrise et de rigueur des négociations avec les institutions de Bretton Woods. Il s’était fixé dernièrement comme objectif de conclure avec la Banque mondiale et le FMI le Programme économique du gouvernement, PEG II, dans la perspective de la relance de la production nationale. 

Il est vrai que la disparition prématurée de Augustin Katumba Mwanke, l’une de fortes personnalités politiques, est un vide pour le pays. Il en est de même de l’indisponibilité de Matata Ponyo qui sera ressentie au sein de la Mouvance présidentielle, leur famille politique. 

Quant à cet accident d’avion, il intervient quasiment six mois après celui de l’avion Hewa Bora, aux abords de l’aéroport international de Bangboka, à Kisangani, dans la Province Orientale. Dans cet avion, avait également pris place, entre autres, Louis Léonce Muderhwa, ancien gouverneur de la province du Sud - Kivu, aujourd’hui toujours aux soins en Afrique du Sud. Voilà que son successeur, Marcellin Chisambo, victime d’un autre crash d’avion. 


Par Le Potentiel



 

© Copyright Le Potentiel

Visiter le site de: Le Potentiel

Les commentaires sont fermés.