Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/08/2012

RWANDA : PAUL KAGAME LE BOUCHER DE TSHIGALI ACCUSE D'ASSASSINATS DES TROIS CHEFS D'ETAT LISEZ

  • Kagame accusé d'avoir tué 3 présidents: Déclaration du général Rwandais Nyamassa réfugié en Afrique du Sud‏

À gaella42@hotmail.com, bokangai@yahoo.fr, Achille Mavovwanga, adol adol, Alidor Kabuta, Alain Henri Yengo, Botuli Clement, Dieudonné Wabi, Dada Nkana Nkana Wa Yamba, H.Lomboto, Mvumbi%20Henri, Yayu Baramoto, Yamba Gilbert, Mantomina Ninove, mukelenge kasiala, Recteur Gonzato, Louise Ngozato, Louis Mpaka, zendezawi@yahoo.fr, Ziambi Gerome KENGAWE, zegbe_zegs@yahoo.fr, Papa Jean Zegbe, Sia Koli, simonmbuli@yahoo.fr, Augustin Mondombo MONDOMBO SISA EBAMBE, Cornelis Landu, Vieux Sandy, Roger Sambwa, Mimi dispy, emileakula@hotmail.com, empesamutien@yahoo.com, emilekpwakpwo@yahoo.fr, rich tuluka, Robert Trabongo, tsilu Tsily, Alex Tex, Thimothé Mbambu, Docteur Lamba Tina, Bara Tongolo, Mambolongo TOGBE, Paulain Unilu, Fados Intolo, Bienvenu Ikelemba, Bongango Joseph, Claude Isekusu Is'olumbu - N'koy, Fifi Ingila, Olivier Lifula, popol-bikolo, Eugene Piema Ninove, phildombale@yahoo.fr, Ondjusuku, Biyou Mondjobe, Benj Kamango, Guy Solo, Arthur Serpent, Fille de la charité, Gbele Ndolete, jgbanga@yahoo.com, Fataki J.P 1er, Guy Mindombe, Jean Manda, Ndjeka, Lea Mukwayanzo, Leatitia Babin, Nouna Labana Mbikayi, pamphilenz@hotmail.co.uk, Boika Mola, Christine Bomboko, Congo-PNR, Vincent Mpati, Vieux Max Bomolo, vakeldy@yahoo.fr, Viegas Lopez, bile.manga@neuf.fr, jesusokamba@noos.fr, Ndawele Isabelle, Soeur Wivine Kisu
 
De : Père des enfants Vungbo (vungbo1@hotmail.com)
Envoyé : jeudi 2 août 2012 07:35:25
À : gaella42@hotmail.com; bokangai@yahoo.fr; Achille Mavovwanga (achilmavo@hotmail.com); adol adol (adolosongo@hotmail.com); Alidor Kabuta (alidorkabuta@hotmail.com); Alain Henri Yengo (ayengo@hotmail.com); Botuli Clement (wibongwa@yahoo.fr); Dieudonné Wabi (dwabi@hotmail.com); Dada Nkana Nkana Wa Yamba (dadankana@hotmail.com); H.Lomboto (hflomboto@msn.com); Mvumbi%20Henri (henrimvumbi@yahoo.fr); Yayu Baramoto (kotagbia@yahoo.fr); Yamba Gilbert (gilbertyamba@yahoo.fr); Mantomina Ninove (robertmantomina@hotmail.com); mukelenge kasiala (robertkasiala@yahoo.com); Recteur Gonzato (gonzato_2000@yahoo.fr); Louise Ngozato (mymarielouise@yahoo.fr); Louis Mpaka (louismpaka@yahoo.fr); zendezawi@yahoo.fr (zendezawi@yahoo.fr); Ziambi Gerome KENGAWE (ziambi@hotmail.com); zegbe_zegs@yahoo.fr (zegbe_zegs@yahoo.fr); Papa Jean Zegbe (papajean6@hotmail.com); Sia Koli (kolisius@yahoo.com); simonmbuli@yahoo.fr (simonmbuli@yahoo.fr); Augustin Mondombo MONDOMBO SISA EBAMBE (mondomboaugustin@hotmail.com); Cornelis Landu (cornelisnlandu@yahoo.fr); Vieux Sandy (gskmakumbu@hotmail.com); Roger Sambwa (rsambwa@yahoo.com); Mimi dispy (mimidispy@yahoo.fr); emileakula@hotmail.com (emileakula@hotmail.com); empesamutien@yahoo.com (empesamutien@yahoo.fr); emilekpwakpwo@yahoo.fr (emilekpwakpwo@yahoo.fr); rich tuluka (richtuluka@hotmail.com); Robert Trabongo (trabongorobert@yahoo.fr); tsilu Tsily (tsilu@hotmail.com); Alex Tex (loponero@hotmail.com); Thimothé Mbambu (timothee.mbambu@gmail.com); Docteur Lamba Tina (docteurlamba@gmail.com); Bara Tongolo (tongsbara@yahoo.fr); Mambolongo TOGBE (m1togbe@yahoo.fr); Paulain Unilu (tp_mande@yahoo.fr); Fados Intolo (mokili-mabe@hotmail.com); Bienvenu Ikelemba (bikelemba@hotmail.fr); Bongango Joseph (isamboyo@yahoo.fr); Claude Isekusu Is'olumbu - N'koy (isekusu@hotmail.com); Fifi Ingila (fifingilam@yahoo.com); Olivier Lifula (lifungulaolivier@yahoo.fr); popol-bikolo (popol-bikolo@hotmail.com); Eugene Piema Ninove (piemamaleshel@hotmail.com); phildombale@yahoo.fr (phildombale@yahoo.fr); Ondjusuku (ondjusuku@yahoo.fr); Biyou Mondjobe (olgamondjobe@rocketmail.com); Benj Kamango (benjkam45@yahoo.fr); Guy Solo (guy_solo_gsm@hotmail.com); Arthur Serpent (acmpululu@yahoo.fr); Fille de la charité (luciedenise@yahoo.fr); Gbele Ndolete (ndoletegbele@hotmail.com); jgbanga@yahoo.com (jgbanga@yahoo.com); Fataki J.P 1er (fatakijp@yahoo.fr); Guy Mindombe (guy.mindombe@gmail.com); Jean Manda (jeanmada2002@yahoo.fr); Ndjeka (kibonge.ndjeka@telenet.be); Lea Mukwayanzo (lea-muk@live.be); Leatitia Babin (ninababin75@hotmail.com); Nouna Labana Mbikayi (nounambikayi@yahoo.fr); pamphilenz@hotmail.co.uk (pamphilenz@hotmail.co.uk); Boika Mola (boikamola475@hotmail.com); Christine Bomboko (bomboko02@yahoo.fr); Congo-PNR (bulletin@pnrcongo.net); Vincent Mpati (mpativincent@msn.com); Vieux Max Bomolo (maxwellguillaume@msn.com); vakeldy@yahoo.fr (vakeldy@yahoo.fr); Viegas Lopez (lova-45@hotmail.com); bile.manga@neuf.fr (bile.manga@neuf.fr); jesusokamba@noos.fr (jesusokamba@noos.fr); Ndawele Isabelle (ndaweleisabelle@yahoo.fr); Soeur Wivine Kisu (wivinekisu@yahoo.fr)
 
 
 


Kagame accusé d'avoir tué 3 présidents!


 

Un général rwandais en exil,  passé de proche collaborateur à critique virulent du président Paul Kagame, a décrit son ancien allié comme  "dictateur" déterminé à le tuer, selon un rapport du journal sud-africain City Press.

 

Kayumba Nyamwasa, qui vit en exil en Afrique du Sud où il a survécu à une fusillade en 2010, a appelé à un soulèvement au Rwanda pour renverser Kagame en disant: "Ne soyez pas surpris les rwandais lui réservent le sort que les Libyens ont rendu à Mouammar Kadhafi. "

 

Nyamwasa, 53, dont le cas est actuellement devant un tribunal de Johannesburg, a déclaré au journal sud-africain City Press que Kagame était un «vicieux, méchant, erratique, insensible, avide et meurtrièr",  un homme qui "veut ma mort parce que j’en sais pas trop ".

 

Pendant et après la guerre pour mettre fin au génocide rwandais, Nyamwasa a été le plus proche confident de Kagame et a occupé des postes supérieurs, y compris celui de chef d'état-major et chef des services de renseignement du pays. Il a fui le pays en 2010, affirmant que sa vie était menacée, et se réfugie en Afrique du Sud.

 

Quelques mois plus tard, de retour de courses avec sa femme, il se faisait tirer dessus à Johannesburg dans sa voiture et une balle est restée encastrée dans sa colonne vertébrale. Trois Rwandais et trois Tanzaniens sont les principaux suspects dans cette attaque.

 

Nyamwasa est le co-fondateur d'un groupe dissident au régime de Kigali, le Rwanda National Congress. "Pour le moment je n'envisage pas la guerre", a-t-il ajouté. «Je crois que nous pouvons nous débarrasser de Kagame par des moyens pacifiques.

 

"Nous espérons un soulèvement au Rwanda. Dans ce cas, il sera parti dans les trois mois et comme il est lâche, il fuira ! »

 

Cependant,  il a nié avoir des ambitions présidentielles. "Je veux me reposer - une fois que j'ai aidé à  le Rwanda à se débarrasser du dictateur," a-t-il déclaré City Press.

 

Nyamwasa a révélé  que Kagame a ordonné l'assassinat en 2001 de Laurent-Désiré Kabila, alors président de la République démocratique du Congo. "Lors d'une réunion des chefs militaires, Kagame a dit que nous devions nous débarrasser de Kabila. Je lui ai dit, que cette opération serait trop coûteuse en terme de vies humaines. Nous ne pouvons pas le faire ... C'est un secret de polichinelle que Kagame est allé de l'avant et  l'a fait."

 

Pendant le procès en cours, Nyamwasa a également accusé Kagame d'avoir abattu l'avion transportant les présidents du Rwanda et du Burundi qui a déclenché le génocide du Rwanda en 1994. Il cite cet attentat comme la principale raison pour laquelle il est pris pour cible par Kagame.

 

 


Le M23 se métamorphose en groupes armés congolais pour échapper à la CPI

Mercredi, 01 Août 2012 03:56

 

Images intégrées 2

Depuis l’apparition du rapport des experts de l’ONU établissant la paternité du M23 au Rwanda et la menace de suspension de l’aide au Rwanda par les USA, Angleterre, Allemagne et Hollande, on note une résurgence des groupes armés congolais dans l’espace territorial convoité par le Rwanda et l’Ouganda. Contrairement aux groupes de résistance congolaise qui par définition se battent contre l’occupation rwando-ougandaise, les groupes armés qui font parler d’eux-mêmes depuis un mois se battent plutôt contre l’armée congolaise et la population congolaise, exactement comme le M23, et le CNDP avant lui. C’est pourquoi les observateurs concluent que le M23 se métamorphose pour échapper à la CPI où le M23 est en passe de figurer sur la liste des mouvements terroristes comme EL Shabab de Somalie, Aqmi et Boko Aran du Nigeria, et les Islamistes du Nord-Mali. En effet, l’action du M23 et des groupes armés revenus de nulle part sur la scène du conflit congolais, semble avoir comme seul objectif les tueries des civils et les déplacements forcés des populations congolaises vers la brousse ou la forêt où souvent elles succombent à la mort. L’instrumentalisation des groupes armés congolais par le M23 est tellement visible à l’œil nu que le gouvernement congolais n’a pas besoin d’attendre un autre panel d’experts de l’ONU pour le dénoncer au même titre que le M23. L’équipement militaire, les tenues, les troupes d’élite, les moyens de communication sont des preuves que le M23 a congolisé sa conquête du Kivu-Ituri. 

Comme plusieurs congolais l’ont déjà dénoncé le nouveau plan du M23 est d’armer les milices tribales avant de les opposer les unes aux autres pour démontrer que le conflit à l’Est de la RDC est une affaire des congolais. Ainsi au Sud-Kivu, on commence à attendre parler d’un conflit avec morts d’hommes opposant les Barundi aux autres ethnies. Il en est de même en Province Orientale où les Hema seraient actuellement à couteaux tirés avec les Ngiti, etc. Là aussi il y avait eu mort d’hommes. En Beni-Lubero où les populations jouissent d’une grande homogénéité ethnique, l’ennemi fait intervenir les soi-disant FDLR, ADF-NALU pour tuer les paisibles citoyens congolais.

La congolisation de la guerre d’agression dont la RDC est victime depuis 1996 a toujours été la stratégie du Rwanda. Ainsi pour congoliser l’AFDL, le Rwanda recourut à Mzee L.D. Kabila.

Entre 1998 et 2003, le Rwanda et l’Ouganda avaient congolisé la poursuite de l’agression du territoire national de la RDC en recourant à plusieurs anciens mobutistes dont certains sont encore au pouvoir à Kinshasa : C’est le cas de Lambert Mende, de Thambwe Mwamba et de Zaidi Ngoma. Paul Kagame avait ainsi raison de défier le journaliste d’AL Jazzera de lui fournir un seul nom d’un membre du gouvernement congolais qui n’a pas de lien avec le Rwanda (Cfr. Interview accordée à AL Jazzera).

De 2002 à 2003, ces rebelles congolais étaient conviés au dialogue de Sun City en RSA pour mettre fin au conflit congolais. Dix ans après ce dialogue, le conflit n’a fait que s’aggraver pour la simple raison que ces rebelles n’étaient que des pions du Rwanda et de l’Ouganda. Il est étonnant que le Rwanda qui refuse le dialogue avec les Hutu FDLR et l’Ouganda qui refuse le dialogue avec le LRA de Joseph KONY proposent et réussissent à maintes reprises à convaincre le gouvernement congolais à dialoguer avec le CNDP, le M23.

Après l’assassinat de Mzee L.D. Kabila, le seul qui, une fois au pouvoir, avait refusé son costume de garçon de course de Paul Kagame et de Yoweri Museveni, les rebelles ci-hauts cités étaient devenus inutiles dans la conquête de la RDC. En effet, l’assassinat tragique de Mzee L.D. Kabila avait ramené la RDC à la situation d’entre 1996-1998 quand le Rwanda et l’Ouganda avaient une main mise sur l’armée congolaise, la diplomatie, la vente aux multinationales des ressources du sol et du sous-sol congolais à partir de Kigali et de Kampala, etc.

Ces groupes armés qui continuent aujourd’hui la guerre du M23 par d’autres acteurs et d’autres moyens doivent être non seulement dénoncés comme marionnettes du M23/Rwanda mais aussi mis hors d’état de nuire par la coalition de tous les congolais.

Les commentaires sont fermés.