Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/08/2012

CONGO/KINSHASA/RWANDA : NOUS ATTENDONS CES SANCTIONS DEPUIS PLUS DE DIX ANS ET ELLES NE VIENNENT JAMAIS

Dans un mémo à François Hollande : L’Ong ASF exige des sanctions fermes contre le Rwanda
(L'Avenir Quotidien 06/08/2012) 


En considération du droit de veto dont jouit actuellement la république française au Conseil de sécurité des Nations Unies, l’Ong « Amour sans frontières » (ASF) demande au président François Hollande d’exiger des sanctions fermes contre le Rwanda. Elle estime que ce voisin gênant de la RD Congo n’est pas encore sanctionné sévèrement par la communauté internationale pour le massacre de plus de six millions de Congolais ainsi que pour d’autres crimes contre l’humanité perpétrés sur le sol congolais.

Une Ong RD congolaise dénommée « Amour sans frontières » (ASF) et basée à Boma, la deuxième ville de la province du Bas-Congo, vient d’adresser depuis jeudi 02 août dernier, un mémorandum à l’intention du Président de la France, M. François Hollande. Puisque convaincue que la RDC entretient de bonnes relations avec la France et que cette dernière étant dotée d’un droit de veto au Conseil de sécurité des Nations Unies et joue aussi un rôle capital tant au sein de l’Union européenne que de l’OTAN. L’Ong ASF a de ce fait formulé cinq grandes recommandations dans sa lettre de deux pages dont les copies au Président de la République Joseph Kabila Kabange ; au ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et chargé de la Francophonie ; au commissaire général à la Francophonie ainsi qu’à l’ambassadeur de France en RDC.

Quant au sommet de Kinshasa

Cette organisation qui se veut indépendante de défense et de promotion de la culture d’amour pour l’unité dans la diversité et la tolérance réciproque, sollicite la présence de François Hollande au XIVème sommet de la Francophonie qui se tiendra en octobre 2012 à Kinshasa, la capitale congolaise. Ce, afin de démontrer à la face du monde que la Francophonie est une communauté cosmopolite. « C’est un sommet des peuples francophones sans couleur politique et non un sommet des Chefs d’Etat seulement », souligne le mémo. L’Ong ASF veut aussi que soit inscrite à l’ordre du jour du sommet de la Francophonie de Kinshasa, la question de la paix en Afrique centrale et spécifiquement à l’Est de la RDC en insistant sur le respect de l’intangibilité des frontières héritées de la colonisation.

Sanctionner le Rwanda avec fermeté

Dans ce mémorandum, il est aussi demandé au président français d’exiger au Conseil de sécurité des Nations unies des sanctions fermes à l’endroit du Rwanda. Les mêmes sanctions sont également demandées à l’endroit des autres pays et des multinationales qui protègent les criminels de guerre ainsi que ceux qui financent les terroristes et les seigneurs des conflits à l’Est de la RDC. L’Ong ASF recommande encore à Hollande de demander au Rwanda d’organiser un dialogue national pour la réconciliation entre les jeunes rwandais de l’intérieur et ceux de la diaspora y compris les enfants nés en RDC depuis 1994. C’est la seule solution durable à la paix dans l’Est de la RDC et dans la région de l’Afrique centrale, estime cette organisation.

La dernière recommandation est celle d’exiger au Rwanda d’enterrer les crânes et tous les autres ossements exposés dans différents sites rwandais. Car, ils sont le symbole de la haine, de l’intolérance et de la vengeance voilée, renchérit le mémo. « L’Europe n’expose pas les restes des victimes des deux guerres mondiales, ni ceux de l’extermination des Juifs par ce qu’elle croit à la paix perpétuelle que prônait Emmanuel Kant ».

Lepetit Baende


 

© Copyright L'Avenir Quotidien

Visiter le site de: L'Avenir Quotidien

Les commentaires sont fermés.