Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/09/2012

CONGO/KINSHASA : QUI COUPE LA PAROLE AUX AUTRES ? MIEUX QUI COUPE QUI COUPE ?

La coupure du signal de la RLTV, un acte de lâcheté des services secrets, selon Jed


L’ONG de défense des droits des journalistes, Journaliste en danger (Jed), a qualifié mardi 11 septembre la coupure du signal de la Radio télévision Lisanga (RLTV), jeudi 6 septembre dernier à Kinshasa, d’«actes de lâcheté des services secrets ». Ce média appartenant au député national de l’opposition Roger Lumbala a cessé brusquement d’émettre alors qu’il diffusait une émission de débat intitulée « Où sommes-nous arrivés ? ».

Dans son communiqué où il dénonce la coupure du signal de cette chaîne de télévision privée, Jed constate que cet acte n’est pas revendiqué par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (Csac), l’instance de régulation des médias en République Démocratique du Congo (RDC), ni par le ministère en charge des Médias.

Pour Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de Jed, c’est « un acte de félonie posé par des services obscurs qui n’ont pas le courage de le revendiquer ».

« On a contacté aussi bien les responsables du Csac que du ministère. Tout le monde décline la responsabilité de ce qui est arrivé. Donc, nous considérons que c’est un acte de félonie qui a été posé par des services tout à fait obscurs, qui n’ont pas le courage de prendre la responsabilité d’un acte qui est une grave atteinte à la liberté de la presse », a-t-il déclaré.

Le secrétaire général de Jed invite les autorités compétentes à ordonner « immédiatement et sans conditions » le rétablissement du signal de la RLTV (Radio Lisanga Télévision).

Le signal de la RLTV avait déjà été interrompu pendant trois mois fin 2011 par l’autorité congolaise de régulation des médias qui avait à l’époque décidé de retirer la licence à cette chaîne.

La RLTV avait repris sa diffusion après que « le dossier » instruit contre lui a été « classé sans suite par la justice congolaise», selon le ministre des médias, Lambert Mende.

Le patron de cette chaîne avait dénoncé une « décision politique » du Csac.


Kinshasa, 12/09/2012 (Okapi / MCN, via mediacongo.net)

 
Joseph Kabila en visite officielle au nord du Congo Brazzaville


Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, a entamé mercredi une visite officielle de 24 heures au Congo où il a été reçu par son homologue Denis Sassou N'Guesso, à Oyo, localité située à 400 km au nord de Brazzaville, a appris Xinhua de source proche de la présidence congolaise.

Le programme de travail du président Kabila à Oyo, prévoit la visite mercredi après-midi du ranch du président Sassou N'Guesso à environ 12 km d'Oyo et un tête-à-tête jeudi entre les deux personnalités.

L'entretien portera sur la coopération bilatérale entre les deux Congo, ainsi que sur le prochain sommet de la Francophonie en octobre à Kinshasa et aussi sur les problèmes de sécurité dans la région, notamment la situation à l'Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Depuis samedi dernier, le président Sassou N'Guesso séjourne dans son village natal, Oyo où il reçoit ses différents hôtes.Les capitales des deux pays, Kinshasa et Brazzaville, sont les plus rapprochées au monde, séparées juste par quatre kilomètres du fleuve Congo.


Kinshasa, 12/09/2012 (Xinhua / MCN, via mediacongo.net)

Les commentaires sont fermés.