Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/09/2012

LE PROPHETE MAHOMET TUE DEUX FOIS APRES SES PHOTOS MAINTENANT SES RELATIONS SEXUELLES JE DIS INTOLERABLE ET INACCEPTABLE

Un film islamophobe ravive les tensions interreligieuses en Egypte

Le film, en anglais, dépeint Mahomet en grossier personnage. Après sa traduction en arabe et sa diffusion via les réseaux sociaux, la colère est montée dans la population égyptienne.

 

C’est un trailer de film, d’une durée de quatorze minutes, qui risque fort de mettre le feu aux poudres dans le monde musulman. Intitulé l'Innocence des musulmans, ce film, à la réalisation sommaire et aux décors de synthèse, se présente comme une satire potache consacrée à la vie de Mahomet.

Mais le caractère volontairement insultant fait peu de doute. Dans les quelques scènes montées, le prophète des musulmans est montré à l'écran sous les traits d’un idiot, obsédé sexuel, ses disciples comme des crétins sanguinaires. En anglais, Mahomet y est surnommé bâtard («bastard»). Dans une des scènes, on le voit avoir une révélation, la tête entre les cuisses de son épouse, Khadija, dans une autre se battre pour ronger un os...

Le film aurait été réalisé par un dénommé Sam Bacile - très certainement un nom d’emprunt - qui se présente comme un Israélo-américain d’une cinquantaine d’années, travaillant comme promoteur immobilier en Californie. Dans un entretien au Wall Street Journal, il affirme que cette vidéo est extraite d’un long métrage de deux heures, réalisé grâce à une levée de fonds de 5 millions de dollars auprès de «donateurs juifs». Ces propos, invérifiables, sont à prendre avec précaution, d’autant que même s’il s’en défend, l’homme semble avoir agi en conscience et rechercher le conflit. Dans son entretien avec le journal américain, Sam Bacile souligne qu’il s’agit d’un «film politique» et que «l’islam est un cancer».

Ultras

Mis en ligne sur Youtube le 2 juillet, le trailer a longtemps échappé à l’attention des internautes jusqu'à ce qu’il soit sous-titré en arabe, relayé sur le réseau social Twitter et promu par plusieurs personnalités controversées la semaine dernière. Parmi elles, le pasteur américain Terry Jones, connu pour ses positions islamophobes, et qui s'était (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Le drapeau américain déchiré à l'ambassade du Caire
L’Egypte fait président un Frère musulman
Le Japon pourrait annoncer sa sortie du nucléaire
Un américain tué à Benghazi dans l'attaque du consulat des Etats-Unis
Au moins 131 morts dans des incendies au Pakistan

Les commentaires sont fermés.