Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/09/2012

CONGO/KINSHASA : TATU TSHISEKEDI FAIT LE MENAGE AU SEIN DE L'UDPS IL ETAIT TEMPS ENFIN

Voilà ce que j'ai toujours attendu de lui : balayer devant sa porte. C'est dommage qu'il ne l'ait fait qu'aujourd'hui. Mais bon n'est-il pas dit qu'il valait mieux tard que jamais ? En fait, il y a eu trop de gabegies au sein de son Union pour la Démocratie et le Progrès Socail. Situation difficile et inattendue.

Il a, en effet, compris que le mal était de son côté. Et qu'avant de prétendre à devenir le premier homme du pays, il devrait par commencer à démocratiser, assannir son écurie. Le diable n'est pas que chez les autres. On peut aussi porter soi-même le diable. Mais, on l'ignore. C'est ce qui vient d'arriver à l'homme de la 12ème. rue de Limete, qui a décidé de se réapproprier le Munyere de Papa Wemba. Et alors où est le problème ? Il n'est jamais ni trop tôt, ni trop tard pour être jeune.

Antoine-Dover OSONGO-LUKADI

Directeur-Administrateur de kilimandjero.blogs.dhnet.be


Rendus coupables de la mauvaise gestion des fonds du parti UDPS : 10 cadres frappés


Jacquemin Shabani, Raphael Kapambu, Bruno Ntumba Kayembe,  Honoré Dienu et Mmes Annie Maboya et Albertine Pangu déchus tandis que d'autres membres sont suspendus temporairement à l'instar de  Kukambu Odon, Crispin Mukendi et Matthias Kanza.

Depuis le week-end dernier, la Commission nationale de discipline ad hoc de l'UDPS a rendu publique une série de décisions en rapport avec la gestion de fonds du parti pour la période du 1er janvier au 30 septembre 2011 et la vente des cartes de membres.

Neuf graves décisions ont été ainsi  prises et transmises au Président de l'UDPS, conformément au Statut du parti tel que modifié et complété à ce jour.

Quatre MM. et deux dames sont déchus de toutes les fonctions qu'ils occupaient au haut niveau, tandis que quatre autres sont suspendus pour une durée de deux mois. Sont concernés par cette mesure conservatoire, Me Mukendi Crispin, Kukambu Odon, Matthias Kanza et Apollinaire Panzu.

Même si elles ont été rendues publiques le week-end dernier au siège du parti, les décisions en question sont datées du 13 septembre et au bas de ces documents, se trouvent les signatures des MM. Alfred Ndinga Obey et Nathalie Nansha, respectivement Président et Rapporteur de la Commission nationale de discipline ad hoc. Toutes les décisions sont motivées.

C'est ainsi qu'on a désormais toute la lumière sur la déchéance du Secrétaire général de l'UDPS, Jacquemin Shabani Lukoo. Ce dernier, d'après le document de la Commission de discipline, s'est rendu coupable  dans l'exercice  de ses fonctions, de la mauvaise gestion de fonds du parti caractérisée par l'absence de documents justificatifs annexés aux bons de dépense et l'incohérence des chiffres provenant du manque de la tenue d'une comptabilité régulière et transparente.

Il est aussi indiqué que l'intéressé s'est compromis dans le détournement d'un montant de 23.168 USD provenant de la Fédération du Canada, suivant un document daté du 28 Novembre 2011.

Avocat de son état, Jacquemin Shabani s'est également rendu complice de faux et usage de faux en approuvant sur procès-verbal établi par la Commission d'Audit, les bons de livraisons de 8 250 000 cartes, bons datés des 02 et 16 Novembre 2011 au lieu de  1 700 000 cartes effectivement livrées par l'Imprimerie  Congo Graphic.

Sur base de la contre-valeur  des cartes commandées et effectivement livrées de 1 700 000, le montant à payer équivaut à 24 217 USD et la soustraction faite des 300 000 USD reçus du président du parti prouve dans le chef du Secrétaire général  un détournement de 275 783 USD.

Tout en décidant de la déchéance de Me Jacquemin Shabani, la Commission nationale de discipline enjoint la Présidence de l'UDPS à poursuivre les actions engagées afin de permettre au parti de rentrer dans ses droits.

Le Secrétaire du parti, Chef du département des Finances et  Budget, est à son tour frappé de déchéance  pour s'être compromis dans l'exercice de ses fonctions de la mauvaise gestion  de  fonds  caractérisée par l'absence des documents justificatifs annexés aux bons de dépenses, l'incohérence des chiffres provenant du manque de la tenue d'une comptabilité régulière et les omissions volontaires des recettes dans le compte du parti.

Il est aussi établi à son endroit la complicité dans le vol de fonds du parti en dressant un procès-verbal n'ayant aucune valeur juridique pour ne l'avoir pas fait signer par les parties. Raphaël Kapambu, Secrétaire du parti, Chef du Département de la Solidarité et Action humanitaire, est frappé par la déchéance pour s'être compromis dans la gestion de 95 200 cartes retirées auprès de la Présidence du parti ne présentant aucun document justificatif de fonds reçus  et des cartes invendues.

Ce denier est non seulement déchu mais il est également sommé de restituer immédiatement l'ordinateur portable dans un délai de trois mois ainsi que des fonds détournés.

La Trésorière de l'UDPS, Mme Annie Maboya, se trouve sanctionnée pour s'être rendue coupable de la mauvaise gestion de fonds du parti à la suite de l'absence de documents justificatifs annexés aux bons des dépenses, le manque de fiches de stock du matériel de visibilité du parti et l'incohérence des chiffres dont le solde du compte caisse est négatif.

Mme Pangu  Kilembe Albertine a été touchée aussi par la déchéance  en sa qualité d'ancienne Trésorière du parti pour avoir mal géré les fonds provenant des cotisations mensuelles et ponctuelles. Elle n'avait pas pu convaincre la commission d'audit sur le vol par les inconnus d'un montant de 4 880 USD.

De son côté, Dienu Honoré  se trouve déchu  à la suite du non respect de la hiérarchie et des instructions du parti, ainsi que l'indiscrétion dans l'exécution de ses tâches  sans oublier le manque de courtoisie envers ses chefs hiérarchiques ainsi que l'usurpation des pouvoirs.

Concernant les suspendus, il faut vite dire que Me Crispin Mukendi, Adjoint du chef du Département de la Justice et Droits humains, a écopé d'une sanction d'une durée de trois mois:

Il  se trouve dans cette situation à cause du non respect des instructions de la haute hiérarchie  du Parti en refusant d'exécuter des ordres de mission.

MM Matthias Kanza, Apollinaire Panzu, et Kukambu Odon, respectivement Président fédéral de la Tshangu, Président fédéral de la Funa et Président  fédéral de la ligue des jeunes de la Tshangu, sont suspendus pour une période de deux mois à cause de leur mauvaise gestion des cartes du parti.

Ils sont tous sommés de rembourser les sommes dues ainsi que les cartes invendues dans un  délai de deux ou trois mois, suivant les cas. Faute de quoi, la Présidence du parti va recourir à toutes les voies légales en vue de rentrer dans ses droits.



MKM
Kinshasa, 25/09/2012 (La Tempête des Tropiques, via mediacongo.net)

Les commentaires sont fermés.