Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/01/2013

CONGO/KINSHASA : APRES LES SAPEURS LES FRAPPEURS QUELLE REPUTATION DIABOLIQUE ?

L'auto-critique n'est pas la guillotine. C'est une façon, entre autres, de se remettre en question pour aller de l'avant. Comment comprendre qu'un peuple soit aussi stigmatisé dans le monde uniquement comme malfaiteur, malséant. Je ne comprends pas ! Qu'il ait été à l'université dans son pays ou en Europe son affaire, c'est comment voler, arnarquer l'interlocuteur ! En plus des nombreux surnoms dont il est affublé, l'homme congolais vient de se faire un nouveau : "FRAPPEUR". Pourquoi ? Lisez mon confrère de Lemillénaire et vous comprendrez bien pourquoi.

L'homme congolais, dont je fais partie aussi, est tellement honni, détesté dans le monde, partout on le pourchasse comme le serpent qui a couché avec Eve, mieux, l'a trompée. Personne en Afrique, moi qui ait des nombreux amis afro-noirs sur le continent noir ou ici en Europe, n'aime s'attacher aucune amitié ni aucune familiarité avec lui. Certains de mes amis sont presqu'obligés de s'excuser tout le temps, en me disant "ce n'est pas contre toi qu'on dit ça même si tu en étais un autre" ! Vous vous rendez compte ? Il est temps que ça change. Et, pour changer les choses, il faut éviter l'arnaque ontologique. Vouloir gagner en un jour ce qu'un Blanc gagne parfois toute une vie.

On fustige l'étranger, je suis d'accord, mais comment aller au devant du soi-disant étranger pour discuter si l'on avait aucun sens moral ?

Le Prince

Antoine-Dover Richard Gary OSONGO-LUKADI

Chercheur habilité de philosophie

Membre de la SPEP/APA (Association des Philosophes Américains)

Directeur-Administrateur kilimandjero.blogs.dhnet.be

« Ahora Siempre Adol’che »

 


Honte pour la Rdc : un diplomate escroc à l’ambassade de Nairobi/Kenya

"Frappeurs". C’est comme cela que l’on appelle de nombreux congolais vivant à Nairobi au Kenya. Ces compatriotes qui ternissent l’image du pays passent leur temps à escroquer d’éventuels investisseurs étrangers qui pensent encore à venir dans ce pays post conflit. Les astuces, ils n’en manquent pas. Ils proposent   à  leurs victimes de colis de vrais-fausses matières premières et particulièrement de l’or. Plusieurs expatriés ayant l’intention de venir se procurer de l’or congolais sont tombés dans les filets et ces malfrats et ainsi perdu d’importantes sommes d’argents. Pire, nos sources au Kenya viennent de nous renseigner qu’un diplomate congolais fait parti de ce réseau des frappeurs. Usant de son statut de diplomate, monsieur Bob Kitamba passerait pour le planificateur et facilitateurs de ces escrocs congolais vivant au Kenya. Drôle de façon de représenter la RDC à l’extérieur. Honte pour mon pays.  Qu’un diplomate soit au service des "frappeurs", c’est toute la mesure des conditions sociales que vivent les représentants de la RDC dans plusieurs de ses missions éparpillées à  travers le monde. Triste. Pour plus de détails suivez cette vidéo.

Joska Kaninda du Lemilélnaire

Les commentaires sont fermés.