Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/01/2013

BELGIQUE : DOSSIER SCIENTOLOGIE BERTIN MAMPAKA CONTRATTAQUE

Morceau choisi :

Le député bruxellois et conseiller communal à la Ville de Bruxelles Bertin Mampaka (cdH) réclame un audit de la Sûreté de l'Etat belge et portera plainte, annonce jeudi soir son attaché de presse dans un communiqué. Cette plainte fait suite à un article paru jeudi matin dans la Dernière Heure et Het Laatste Nieuws (lire ici)qui s'appuyent sur un rapport de la Sûreté de l'Etat faisant état des velléités de l'Eglise de Scientologie d'étendre ses activités en République Démocratique du Congo et impliquant l'homme poli.


Belgique-Scientologie: Bertin Mampaka réclame un audit de la Sûreté et portera plainte


Le député bruxellois et conseiller communal à la Ville de Bruxelles Bertin Mampaka (cdH) réclame un audit de la Sûreté de l'Etat belge et portera plainte, annonce jeudi soir son attaché de presse dans un communiqué. Cette plainte fait suite à un article paru jeudi matin dans la Dernière Heure et Het Laatste Nieuws (lire ici)qui s'appuyent sur un rapport de la Sûreté de l'Etat faisant état des velléités de l'Eglise de Scientologie d'étendre ses activités en République Démocratique du Congo et impliquant l'homme poli.
Bertin Mampaka dément encore "formellement tout lien totalement fantaisiste avec la scientologie et dépose une plainte en justice". Le député tient également à "exprimer son indignation et profond mécontentement par rapport à l'article de la DH sur sa soi-disant appartenance à la scientologie ! ", détaille le communiqué. L'homme dénonce encore la mise en page de l'article présenté de manière "choc" en première page. Il estime par ailleurs qu'"une fuite organisée volontairement à l'égard d'un journaliste démontre l'intention de nuire comme par hasard à quatre personnalités politiques, à l'heure où le cdH, comme les autres partis, se prépare à un redéploiement à l'approche des redoutées échéances de 2014". "Ceci pose des question sur la manière dont non seulement la sûreté fonctionne, s'informe et informe", regrette encore Bertin Mampaka qui réclame un audit des services concernés auprès de la ministre de la Justice. Le député a décidé de porter plainte, "la dignité des personnes comme par hasard toutes d'origine africaine et toutes parlementaires étant mises en cause".


Bruxelles, 18/01/2013 (Belga / MCN, via mediacongo.net)

Les commentaires sont fermés.