Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/01/2013

CONGO/KINSHASA : EST PRIS QUI CROYAIT PRENDRE QUAND LE GOUVERNEMENT SE MORD LE CUL ?

Morceau choisi :

"Selon la délégation du gouvernement congolais, dans sa déclaration rendue publique, en aucun cas les assises de Kampala ne peuvent aboutir à la mise en place comme suggéré par le M23, d’un conseil national de la transition, ni à une quelconque remise en cause de l’ordre constitutionnel et institutionnel de la République démocratique du Congo."


Réagissant à la déclaration du M23 : le Gouvernement s’oppose à la remise en cause de l’ordre constitutionnel et institutionnel
(Digitalcongo.net 18/01/2013)


Le dialogue de Kampala ne peut donc pas se transformer en une Conférence Nationale Souveraine ou en un Dialogue Inter-congolais bis, annonce le gouvernement de Kinshasa.

Selon la délégation du gouvernement congolais, dans sa déclaration rendue publique, en aucun cas les assises de Kampala ne peuvent aboutir à la mise en place comme suggéré par le M23, d’un conseil national de la transition, ni à une quelconque remise en cause de l’ordre constitutionnel et institutionnel de la République démocratique du Congo.

Dans l’Etat de droit, qu’est la République Démocratique du Congo d’aujourd’hui, poursuit cette déclaration, et que le M23 prétend appeler de ses vœux, la modification, y compris de la Constitution est possible, sous réserve du respect des règles et procédures fixées par la même Constitution, expression par excellence de la volonté du peuple souverain, puisqu’ayant été adoptée par référendum populaire. En cette matière, aucun raccourci n’est donc viable.
Lambert Mende appelle les Congolais à se mettre en ordre de bataille pour défendre le pays
(Digitalcongo.net 18/01/2013)


Le ministre Lambert Mende a lancé jeudi un vibrant appel aux membres du parti dont il est l’initiateur, la Convention des Congolais Unis (CCU), et à l’ensemble des compatriotes de la RDC à se mettre en ordre de bataille pour la défendre la patrie dont les intérêts sont toujours menacés plus d’un demi-siècle même après le sacrifice de Lumumba.

M. Lambert Mende, ministre des Médias, chargé des relations avec le Parlement et de l’Initiation à la nouvelle citoyenneté et initiateur du parti politique « La Convention des congolais unis (CCU) », a appelé, jeudi les membres de son parti et les congolais en général à se mettre en ordre de bataille pour défendre les intérêts nationaux « qui continuent à être menacés en dépit du sacrifice suprême consenti par Patrice Emery Lumumba et ses disciples comme Laurent Désiré Kabila ».

Le ministre qui s’exprimait devant les cadres et militants de son parti à l’occasion de la commémoration du 52ème anniversaire de l’assassinat du premier Premier Ministre de la RDC, a affirmé que la balkanisation du pays dénoncée dès l’aube de l’indépendance par Lumumba est toujours à l’ordre du jour « chez certains voisins et partenaires qui ne s’embarrassent d’aucun principe ni scrupule pour imposer le démembrement de notre pays dans le but inavoué de le diviser en micro-Etats faibles »…

« Les congolais doivent défendre jalousement leur droit inaliénable de déterminer leur avenir et leur devenir ainsi que celui de se fixer les priorités de l’action publique dans leur pays et de choisir leurs dirigeants », a fait valoir le ministre Mende, soulignant la nécessité de préserver les valeurs pour lesquelles Lumumba et M’zée Kabila se sont sacrifiés notamment l’organisation des masses congolaises dans la lutte pour l’amélioration du sort des congolais et la liquidation du régime colonialiste et l’exploitation de l’homme par l’homme.

Il a, par ailleurs, stigmatisé les tentatives des pays voisins d’enfermer les congolais dans un carcan néocolonialiste, affirmant que la réponse la plus efficace à cette situation est la cohésion nationale face à ces puissances et forces adverses. Pour gagner le combat de l’unité et de la cohésion nationale face aux périls qui mettent en danger l’existence même de la RDC, le ministre Mende conseille aux congolais de surmonter leurs déterminismes identitaires et géo-historiques réducteurs qui nourrissent les schémas de la discorde entre les filles et fils du pays.

« Le combat de l’unité et de cohésion nationale, amorcé depuis plus d’un demi-siècle est à poursuivre plus que jamais auparavant », a encore déclaré le ministre. Après l’allocution du ministre, le secrétaire général de la CCU, M. Dieumerci Mutombo a présenté neuf (9) nouveaux membres adhérents au parti à qui le ministre Mende a remis l’écharpe de cette formation politique.

ACP

--------------------------------------------------------------------------------

(DN/TH/GW/Yes)

Last edited: 18/01/2013 12:57:24

 

© Copyright Digitalcongo.net

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.