Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/02/2013

CONGO/KINSHASA : LAMBERT MENDE ALIAS L'ORACLE DE DELPHE RASSURE !!!

 
 
 
   
[ Imprimer cet article ] | [ Envoyer à un(e) amie(e) ]  
 
Masquer / Afficher la pub


La ville de Goma est protégée, selon Lambert Mende


La ville de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, est protégée et sera défendue comme il se doit en cas d'éventuelles attaques des rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), a déclaré vendredi, Lambert Mende, ministre des Médias et porte-parole du gouvernement, lors d'une conférence de presse tenue à Kinshasa.

"Un grand quotidien de Kinshasa a ainsi annoncé jeudi, des mouvements des mutins du M23 en renforcement de positions autour de la ville de Goma", a indiqué M. Mende, ajoutant que " l'information a été confirmée par le mécanisme conjoint de vérification sur la région des Grands-Lacs, chargé du contrôle de la frontière entre la RDC et le Rwanda".

Il a invité la population de la province du Nord-Kivu, surtout celle de la ville de Goma, à ne pas céder à la panique, "car le M23 n'a jamais pris Goma à lui seul. Et ce n'est pas demain qu'il réalisera cet exploit".

Les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda et l'Ouganda, selon un rapport des experts des Nations unies, ont pris le contrôle de la ville de Goma le 20 novembre 2012 et s'en sont retiré après une médiation des Etats de la région des Grands-Lacs, en échange avec l'ouverture des pourparlers à Kampala entre ce mouvement et le gouvernement de Kinshasa.


Kinshasa, 9/02/2013 (Xinhua / MCN, via mediacongo.net)

Les 19 présumés rebelles arrêtés en Afrique du Sud ne sont pas membres du M23, selon le mouvement rebelle


Les 19 personnes originaires de la République Démocratique du Congo (RDC) arrêtées en République d'Afrique du Sud comme des rebelles présumés, ne sont pas membres du Mouvement du 23 mars (M23), a indiqué jeudi, Amani Kabasha, porte-parole du M23, à l'Agence Xinhua.

"Nous ne sommes pas au courant des membres du M23 qui seraient arrêtés en Afrique du Sud pour subversion ou autre motif", a déclaré M. Kabasha, ajoutant que "nous tenons à informer l'opinion tant nationale qu'internationale que nous sommes un mouvement de revendication, et c'est à ce titre que nous sommes à Kampala en pourparlers avec le gouvernement de Kinshasa, notre partenaire à la paix, pour discuter des accords du 23 mars 2009 et d'autres questions liées à la sécurité, à la bonne gouvernance, à l'économie et au social des Congolais".

"Le M23 (Mouvement du 23 mars) n'a aucune intension de renverser le pouvoir de Kinshasa, encore moins de déstabiliser un pays comme l'Afrique du Sud qui a toujours servi de modèle à notre lutte de revendication", a-t-il expliqué.

Le 5 février, la République Démocratique du Congo (RDC) a salué l'arrestation en Afrique du Sud de 19 ressortissants rd-congolais, accusés de vouloir faire connexion avec les mutins du M23, mouvement rebelle basé dans la province du Nord-Kivu, Est de la RDC.


Kinshasa, 8/02/2013 (Xinhua / MCN, via mediacongo.net)

Les commentaires sont fermés.