Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/06/2013

CONGO/KINSHASA : LES SOI-DISANT PASTEURS CONGOLAIS !

VERBATIM :

"Cette information lui conduira chez le colonel John, non autrement identifié, de la présidence de la République qui lui donnera la vraie identité de M. Mulindua qui, en réalité, s’appelle John Okuniwa, lauréat du prix de sosie du chef de l’Etat, organisé par Zacharie Bababaswe, en 2011 et lui informera que le capitaine Bisimua était chassé de la garde présidentielle depuis plus d’une année et que son vrai nom est Kasongo wa Ngoy, portant le grade d’adjudant."


Procès Denis Lessie : audition de la partie civile Nthawa Kuderwa


Le tribunal militaire de garnison de Kinshasa Gombe a auditionné la partie civile, Nthawa Kuderwa, dans une audience tenue, jeudi, à la prison de Ndolo, dans l’affaire qui oppose l’auditeur militaire contre les prévenus Denis Lessie et consorts, pour association des malfaiteurs et escroquerie.
Dans sa déposition, M. Nthawa Kuderwa, ministre honoraire du Budget, a dit avoir connu Denis Lessie en 2009 parce qu’il avait organisé une grande campagne d’évangélisation avec un pasteur venu de la Tanzanie et Denis Lessie était l’un des pasteurs ayant mobilisé les fidèles venus à cette activité.

En mai 2011, Denis Lessie l’avait informé de sa nomination en tant que « conseiller spirituel » du chef de l’Etat, information qu’il a eu le soin de vérifier auprès de Thierry Mulindua qui se faisait passer pour le frère cadet du chef de l’Etat et du capitaine Bisimua, élément de la garde rapprochée du chef de l’Etat.
Par ailleurs, M. Nthawa a remis au capitaine Bisimua une somme de 10.000 USD pour le compte de M. Mulindua qui devait se rendre en Europe poursuivre ses études. Dix jours plus tard, Denis Lessie a appelé M. Nthawa pour l’informer qu’il a des problèmes avec la sœur jumelle du chef de l’Etat pour avoir bloqué son dossier de paiement lorsqu’il était ministre du Budget et pour décanter la situation, Denis Lessie lui a proposé d’acheter une Jeep de marque Hummer, en faveur de celle-ci. Pour ce faire, une somme de 35.000 USD a été remise à Denis Lessie et le lendemain, celui-ci  lui a présenté une Jeep Hummer de couleur blanche qui devait être livrée à la bénéficiaire.

Une semaine après, Denis Lessie est encore revenu auprès de M. Nthawa pour lui dire qu’en tant qu’africain, quand on offre une chose à la jumelle, il faut faire la même chose à son jumeau. Et de poursuivre, il a cédé en vue de la vente, une Jeep de marque Hyundai appartenant à sa femme, à Denis Lessie pour régler la situation. Comme si cela ne suffisait pas, le capitaine Bisimua lui a proposé au mois d’octobre dernier, de rendre visite à la première Dame à Lubumbashi, pour cela, il fallait lui réserver un cadeau digne de son rang. Cela étant, il demanda à M. Mulindua de vérifier le prix d’une jeep qu’il allait offrir à la première Dame. Au mois de décembre dernier, il a remis au pasteur Denis Lessie une somme de 17.500 USD et 2.500 USD pour l’achat d’un arrosoir qui se rattacherait à cette jeep pour les activités champêtres de la première Dame, qu’il devait remettre à M. Mulindua qui était chargé de ces achats.

Au mois de janvier 2013, Denis Lessie lui a demandé une somme de 1.500 USD pour assister à la cérémonie d’échange des vœux à la présidence de la République, après vérification, il sera informé que cette cérémonie est prise en charge par le service de l’intendance du chef de l’Etat.

Cette information lui conduira chez le colonel John, non autrement identifié, de la présidence de la République qui lui donnera la vraie identité de M. Mulindua qui, en réalité, s’appelle John Okuniwa, lauréat du prix de sosie du chef de l’Etat, organisé par Zacharie Bababaswe, en 2011 et lui informera que le capitaine Bisimua était chassé de la garde présidentielle depuis plus d’une année et que son vrai nom est Kasongo wa Ngoy, portant le grade d’adjudant.

Interrogé par le ministère public sur le montant reçu auprès de M. Nthawa, Denis Lessie a dit n’avoir reçu aucun rond et Kasongo wa Ngoy, lui par contre a reconnu avoir reçu une aide de la part du pasteur Nthawa tandis que le prévenu Okuniwa a reconnu avoir reçu 2500 USD et non 10.000 USD. La prochaine audience est fixée à la huitaine


Kinshasa, 21/06/2013 (ACP / MCN, via mediacongo.net)

Les commentaires sont fermés.