Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/09/2013

CONGO-KINSHASA : UN BON POINT POUR MATATA PONYO PREMIER MINISTRE MAIS RESTE A TRADUIRE CELA SUR LE PLAT DU PAUVRE CONGOLAIS !!!

VERBATIM:

"Le pays entre donc, selon le rapport dans un club restreint des pays où leurs économies promettent. Ce qui n’est pas une illusion à voir l’engagement de l’équipe gouvernementale. Cette dernière est résolument engagée dans une vision de redressement de l’économie. L’artisan de ce nouvel élan économique est connu. Il s’agit du Premier ministre, Augustin Matata Ponyo Mapon qui a dicté une ligne à suivre à tous ses ministres qui on t le secteur économique et financier en mains. "


RD-Congo, son tableau économique au vert aux Etats-Unis
(7sur7.cd 16/09/2013 - 08:04)

En aucun cas depuis des années 60, l’économie rd-congolaise, a été aussi bien comptée parmi des tableaux économiques mondiaux. A scruter de près, l’économie rd-congolaise est entrain de se réveiller. Le géant resté longtemps endormi a pris des dispositions pour être de nouveau au rendez-vous des économies du monde. Preuve, la firme américaine «Moody’s», spécialisée en cotation des économies du monde a rendu son dernier verdict le 06 septembre dernier. Au terme de leur enquête, la RD-Congo a quitté le stade des mauvais élèves pour intégrer la classe des bons élèves. Le pays entre donc, selon le rapport dans un club restreint des pays où leurs économies promettent. Ce qui n’est pas une illusion à voir l’engagement de l’équipe gouvernementale. Cette dernière est résolument engagée dans une vision de redressement de l’économie. L’artisan de ce nouvel élan économique est connu. Il s’agit du Premier ministre, Augustin Matata Ponyo Mapon qui a dicté une ligne à suivre à tous ses ministres qui on t le secteur économique et financier en mains. Plusieurs paramètres démontrent que le Chef du gouvernement et ses ministres du secteur économico-financier ne dorment pas sur leurs lauriers. Chaque jour qui passe des mesures du Gouvernement du secteur de l’économie et des finances sont suivies de près pour maintenir la stabilité du cadre macro-économique longtemps cherchée. Ce n’est un secret pour personne, avec le Gouvernement Matata Ponyo Mapon, cette stabilité est palpable. Sur le marché, la monnaie étrangère n’a presque plus de l’emprise sur la monnaie locale.

A la Banque Centrale du Congo, les réserves en devises sont estimées à plusieurs semaines. Une période aussi capable de faire face à la demande, a renseigné un membre de la Troïka à la rédaction de «Congo News». D’ailleurs, vu sa bonne conduite sur le marché, le ministre de l’Economie et Commerce, Jean-Paul Nemoyato Bagebole, avait pris une mesure depuis octobre 2012, de «dédollariser» l’économie rd-congolaise. La mesure est simple. Il ne s’agit pas d’une tracasserie, avait déclaré en son temps le ministre de l’Economie et Commerce. «Il suffit d’afficher les prix en monnaie locale», avait indiqué Nemoyato devant les membres de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC). Une décision qui était saluée par les membres de cette organisation patronale.

MOZER MARONE
Congo News

Les commentaires sont fermés.