Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/09/2013

CONGO-KINSHASA/RWANDA : COMME NOUS SOMMIONS HIER LE DICTATEUR DE TSHINGALI LE SOLDAT CONGOLAIS A ETE LIBERE SANS CONDITION

VERBATIM:

"Il était lourdement armé, habillé en tenue de combat complète et transportait toutes sortes d'équipements militaires", avait ajouté l'armée rwandaise."


Olivier Hamuli, porte-parole de l'armée au Nord-Kivu

KINSHASA, 17 septembre 2013 (AFP) - Un sergent congolais détenu depuis dimanche au Rwanda a été libéré et est rentré mardi à Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, dans l'Est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de source militaire. Le sergent-major André Munanga Kusakana "vient de nous être remis il y a une heure à la grande barrière", l'un des deux postes-frontières entre le Rwanda et la RDC, a déclaré à l'AFP le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, porte-parole de l'armée au Nord-Kivu. Selon lui, le Mécanisme conjoint de vérification (Joint Verification Mechanism) s'est chargé de ramener le militaire qui a été accueilli par "toutes les autorités provinciales" et par "plusieurs centaines de personnes". Ce mécanisme régional est chargé de surveiller la frontière entre la RDC et le Rwanda, deux pays aux relations difficiles. "Je n'ai aucune explication pour le moment" concernant les raisons de l'arrestation, mais "nous sommes soulagés de sa libération parce que ce n'est que justice", a souligné le lieutenant-colonel Hamuli. Il a ajouté qu'apparemment le soldat se portait bien mais qu'il n'avait pas eu le temps de parler avec lui. Dimanche, le sergent-major avait été arrêté dans des circonstances encore confuses. Le porte-parole congolais avait expliqué à l'AFP que "trois policiers rwandais" avait "kidnappé" le sous-officier dans l'étroite zone neutre séparant la RDC et le Rwanda, alors qu'il n'était pas en service. De son côté, l'armée rwandaise avait affirmé que le sergent-major avait été "arrêté (...) par les forces de sécurité dans la ville (rwandaise) de Rubavu (...) menant des activités éminemment suspectes". Rubavu, l'ancienne Gisenyi, est jumelle de Goma, dont elle n'est séparée que par la frontière congolo-rwandaise.

"Il était lourdement armé, habillé en tenue de combat complète et transportait toutes sortes d'équipements militaires", avait ajouté l'armée rwandaise.

Les relations entre la RDC et le Rwanda se sont à nouveau tendues avec la création en mai 2012 du Mouvement du 23 mars (M23). L'ONU accuse régulièrement le Rwanda et l'Ouganda, voisins de la RDC, de soutenir cette rébellion, ce que ces deux pays ont toujours démenti.

hab/mj/jlb

Les commentaires sont fermés.