Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/09/2013

CONGO-KINSHASA : UN CONCERTATEUR DESAVOUE PAR SA PROPRE BASE AU MOTIF D'AVOIR OSE CRITIQUER MOÏSE KATUMBI CHAPWE !

VERBATIM:

"Evariste Boshab, Secrétaire général de ce parti, a indiqué que sa formation politique a saisi la justice contre Muyambo, pour propos tenus contre l’un de   ses membres, en l’occurrence,  Moïse Katumbi Chapwe."


JC Muyambo : la Scode réclame sa suspension aux concertations, le PPRD saisit la justice !


Ça brûle à la Solidarité Congolaise pour la Démocratie et le Développement, SCODE, sociétaire de la MP. Dans une lettre signée  Kinyongo Saleh, son Secrétaire Général, la SCODE sollicite du Présidium la suspension de la participation du Bâtonnier Muyambo aux concertations nationales, ainsi qu’à toute autre activité liée à celles-ci. En cause, Jean-Claude Muyambo aurait violé le Règlement Intérieur de cet important Forum. A en croire Kinyongo Saleh, le Président de SCODE aurait présenté, au cours de l’atelier sur la commission secteur productif, économie et finances publiques, un document dont le contenu ne contribue en rien au renforcement de la cohésion nationale. Ce document, souligne-t-il, aurait été lu en lieu et place de celui de la politique générale préparé par le parti au titre de sa contribution aux concertations nationales. Un acte que la SCODE entend punir sévèrement. Déjà, des mécanismes internes sont actionnés au sein du parti pour sanctionner ce comportement.

Un congrès extraordinaire, a annoncé le SG de SCODE,  sera convoqué pour se prononcer sur la question. Et, comme il n’y a pas d’un sans deux, le PPRD s’en va-t-en guerre, lui aussi,  contre le même  Muyambo. Au cours d’une conférence de presse tenue hier, au siège du PPRD, Evariste Boshab, Secrétaire général de ce parti, a indiqué que sa formation politique a saisi la justice contre Muyambo, pour propos tenus contre l’un de   ses membres, en l’occurrence,  Moïse Katumbi Chapwe.  Et,  pourtant, dans son discours d’ouverture, le Chef de l’Etat avait garanti la liberté de parole ainsi que les immunités, tout en  invitant  les participants au sens de responsabilité. Si les faits sont avérés, doit-on penser que  Muyambo se serait  mal servi de sa liberté de parole ?  C’est un cas ou, mieux,  une pierre d’achoppement dans la longue marche vers la  cohésion nationale. 

C’est par voie des médias que le Secrétaire Général de la Scode a dénoncé ce comportement. Au cours d’un point de presse animé hier, lundi 23 septembre 2013, au Centre pour handicapés sis avenue des huileries à la Gombe, le Directoire politique national de cette formation politique reproche à son Président national le fait d’avoir transgressé les directives et la discipline de la Majorité Présidentielle, mais également d’avoir puisé  le thème de sa contribution en dehors des thématiques adoptées par les participants à ces assises. Le document présenté relève d’une activité personnelle et privée de son auteur. Jean-Claude Muyambo, selon sa formation politique, a abusé de la tribune des concertations nationales pour exposer ses frustrations personnelles et sa haine contre un acteur politique qu’il considère comme son adversaire.

«Pour la Scode, ce comportement constitue ni plus,  ni moins qu’un mépris pour le Chef de l’Etat, initiateur des concertations nationales et Autorité morale de la Majorité Présidentielle. Mépris également pour l’ensemble du peuple congolais représenté par ses délégués aux assises des concertations nationales », a regretté Kinyongo Saleh.

Scode exige le remplacement de Muyambo

Jugeant peu recommandable le comportement affiché par leur délégué aux concertations nationales, en la personne de son Président national, le Bâtonnier Jean-Claude Muyambo, le Directoire politique national de la Scode exige la suspension de sa participation à ces assises ainsi qu’à toute autre activité liée à celles-ci. Son attitude a enfreint  l’idéologie et les valeurs que prône cette formation politique, qui entendait jouer un grand rôle dans la vulgarisation des concepts d’unité nationale et autre solidarité qui ont sous-tendu  sa création,  en 2007.

Pince sans rire, le SG exige le remplacement de ce dernier par l’Honorable Ilunga Kouvas Michel, unique Député Scode à l’Assemblée nationale et élu de la circonscription électorale de Kolwezi au Katanga. Ce dernier était préalablement son délégué conformément aux critères de sélection arrêtés par la MP. Son remplacement a été obtenu après compromis durement négocié par Muyambo. Au regard du comportement de ce dernier, le Directoire exige au Présidium de rétablir son représentant au Parlement dans ses droits.   

Chaise éjectable…

La Scode refuse de cautionner ce qu’il a qualifié d’imposture. Placé devant ses responsabilités, le Directoire, par l’entremise du SG, a annoncé la convocation d’un congrès extraordinaire. Ce, conformément aux dispositions du Règlement intérieur du parti. Ledit congrès aura pour seul objet de passer au crible le comportement de son Président national, Jean-Claude Muyambo Kyassa, aux concertations nationales. «Pour cela, la Scode sollicite le soutien et l’accompagnement de tous ses partenaires, particulièrement au sein de la Majorité Présidentielle, pour la matérialisation et l’aboutissement de cette dynamique qui vise le renouveau de la Scode», a avancé le SG.

A cette même occasion, Kinyongo Saleh a présenté des excuses de la Scode au Chef de l’Etat, initiateur des concertations nationales pour la bourde de son Président national, mais également à tous les délégués à ces assises ainsi qu’au Gouverneur du Katanga qui était visé par la démarche de Muyambo. Il a, en outre, renouvelé le soutien indéfectible de la Scode au Président de la République, autorité morale de la MP, ainsi qu’aux instances dirigeantes de celle-ci.

Muyambo traîné en justice

Se sentant frustré par les propos tenus par Jean-Claude Muyambo à l’endroit d’un de ses membres, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) est monté au créneau. Au cours d’une conférence de presse tenue hier, au siège du parti, Evariste Boshab, Secrétaire Général du PPRD, a annoncé que son parti a saisi la justice contre le président national de la Scode, Jean-Claude Muyambo.


Kinshasa, 24/09/2013 (La Prospérité, via mediacongo.net)

Les commentaires sont fermés.