Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/11/2013

CONGO-KINSHASA: LE PRESIDENT JOSEPH KABILA KABANGE AU SOMMET DE SA PUISSANCE

VERBATIM

« Maintenant nous devons rétablir l’autorité de l’Etat par la force »,

 Kinshasa, 26/11/2013 (Okapi / MCN, via mediacongo.net)


Joseph Kabila : « Maintenant nous devons rétablir l’autorité de l’Etat par la force »


« Maintenant nous devons rétablir l’autorité de l’Etat par la force », a déclaré mardi 26 novembre le président de la RDC, Joseph Kabila au cours d’une conférence de presse marquant la fin de son séjour en Province Orientale. Il a fixé l’opinion sur le sort réservé aux groupes armés encore actifs dans les territoires de Mambasa et d’Irumu en Province Orientale.

La veille, le chef de l’État congolais a demandé aux miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) actifs dans le territoire d’Irumu de déposer les armes.

Au cours de sa conférence de presse, il a aussi évoqué les différents travaux entrepris sur la voirie dont l’asphaltage des routes de Bunia et la réhabilitation de la Route nationale numéro 4 reliant Bunia à Kisangani. Au sujet de l’asphaltage de la principale artère de Bunia dont les travaux ont démarré depuis plus d’une semaine, Joseph Kabila a tenu à dissiper tout mal entendu : « On n’asphaltera pas seulement 1 km, l’asphaltage de la voirie de Bunia se fera progressivement » a assuré Joseph Kabila.

Le chef de l’Etat qui a parcouru 700 kilomètres de Kisangani à Bunia a ajouté : « Il existe déjà des projets financés. Par exemple, lorsque vous quittez Kisangani pour arriver à Bunia, les travaux de réhabilitation de cet axe se font déjà. Des travaux se feront de Komanda en allant vers Kisangani pour faire jonction avec la première équipe à Niania ».

Joseph Kabila a quitté la ville de Bunia par route à destination de Beni, au Nord-Kivu, prochaine étape de sa tournée dans l’Est de la RDC. Une tournée qui intervient après la défaite militaire de la rébellion du M23 qui occupait pendant plus d’une année des territoires dans le Nord-Kivu. Depuis la débâcle du M23, de nombreux groupes armés ont annoncé leur reddition. Certains hésitent, d’autres ne se sont pas prononcés.


Kinshasa, 26/11/2013 (Okapi / MCN, via mediacongo.net)

Les commentaires sont fermés.