Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/12/2013

CONGO-KINSHASA : VOITURE DES PROFESSEURS DES UNIVERSITES IL Y A CEUX QUI PLEURENT ET CEUX QUI SE FACHENT QUI QUE QUOI O0U QUAND ?

VERBATIM:

"S’agissant des six professeurs qui ont assigné en justice l’APUKIN, l’association est formelle et soutient qu’au moment où l’on confectionnait la liste des bénéficiaires répondant aux critères établis par l’assemblée générale de l’APUKIN, les six professeurs qui sont du reste suspendus de l’association pour avoir foulé au pied l’éthique académique, préparaient encore leurs thèses de doctorat en tant que chefs des travaux. A ce titre, ils n’étaient pas concernés par cette opération, dit-on à l’APUKIN qui s’insurge contre la mauvaise foi de ces derniers pour avoir refusé la voix de la raison d’un éminent juriste et homme politique qui avait pris l’initiative de réunir autour d’une table, au mois d’aout dernier et dans un hôtel de la place, les protagonistes aux fins de les réconcilier, mais  sans succès, le camp de ceux qui se disent lésés étant resté sur sa position."

Kinshasa, 9/12/2013 (ACP / MCN, via mediacongo.net)


99 véhicules destinés aux professeurs d’université saisis par la justice


99 (quatre vingt dix neuf) véhicules destinés aux professeurs d’université sont saisis par le Tribunal de Paix de Kinshasa/Gombe, à la suite d’une plainte de six professeurs qui se disent floués par le comité exécutif de l’association des professeurs de l’université de Kinshasa (APUKIN), apprend-on jeudi de sources proches de cette instance. Selon la source, les six professeurs arguent qu’ils avaient aussi droit à ces véhicules d’autant plus qu’ils sont des professeurs nommés par un arrêté du ministre de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU) au même titre que leurs autres collègues.

A l’APUKIN, l’on soutient que l’opération de distribution de ces véhicules financée par les retenus sur le salaire, résulte d’un contrat signé en avril 2010 entre le gouvernement et les professeurs d’université nommés par arrêté ministériel avant le 30 juin 2010.

A ce propos, 1.400 (mille quatre cents) véhicules ont été commandés dont un premier lot de 1.264 (mille deux cents soixante quatre) ont été livrés aux bénéficiaires. Le nombre de véhicules restants et déjà attribués à des professeurs non encore servis mais répondant au critère d’être muni d’un arrêté ministériel datant d’avant le 30 juin 2010, est de 132 (cent trente deux).

S’agissant des six professeurs qui ont assigné en justice l’APUKIN, l’association est formelle et soutient qu’au moment où l’on confectionnait la liste des bénéficiaires répondant aux critères établis par l’assemblée générale de l’APUKIN, les six professeurs qui sont du reste suspendus de l’association pour avoir foulé au pied l’éthique académique, préparaient encore leurs thèses de doctorat en tant que chefs des travaux. A ce titre, ils n’étaient pas concernés par cette opération, dit-on à l’APUKIN qui s’insurge contre la mauvaise foi de ces derniers pour avoir refusé la voix de la raison d’un éminent juriste et homme politique qui avait pris l’initiative de réunir autour d’une table, au mois d’aout dernier et dans un hôtel de la place, les protagonistes aux fins de les réconcilier, mais  sans succès, le camp de ceux qui se disent lésés étant resté sur sa position.

L’APUKIN qui prend à témoin les autorités du pays, menace de suspendre les enseignements à l’UNIKIN si le tribunal de la paix de Gombe ne libère pas ces véhicules conformément à l’ordonnance de main levée de saisie émise le 15 avril 2013 par le parquet général près la cour d’appel de Matete ordonnant la restitution de ces véhicules au comité exécutif de l’APUKIN pour distribution aux ayants droits, lesquels prestent dans des établissements de l’enseignement supérieur et universitaire des provinces du Bas-Congo, de Bandundu, de l’Equateur, du Kasaï Occidental, du Kasaï Oriental et de la ville de Kinshasa.

Il convient de rappeler que le contrat d’achat des véhicules des professeurs a été conclu entre ces derniers et le gouvernement le 10 avril 2010, lequel était assorti d’un critère spécifique pour être éligible à cette opération, à savoir, être nommé professeur par arrêté ministériel avant le 30 juin 2010.

L’APUKIN salue la bonne gestion du dossier des véhicules des professeurs d’université par le gouvernement

L’Association des professeurs de l’université de Kinshasa (APUKIN) salue les efforts fournis par le gouvernement dans la bonne gestion du dossier des véhicules destinés aux professeurs prestant dans les établissements de l’enseignement supérieur et universitaire du pays. A-t-on appris d’une source proche de cette structure.

L’APUKIN relève que depuis la paie du mois d’avril 2010, le gouvernement de la République qui s’est montré correct jusqu’à ce jour, a retenu et directement versé dans les caisses de l’ATC la prime de fonction académique de 1.400 professeurs destinée à financer l’achat de ces véhicules.

La controverse soulevée autour de l’opération de distribution de ces véhicules aux 1.400 bénéficiaires résulte de la manipulation de certains professeurs qui tiennent à déstabiliser la profession, tout en sachant qu’ils ne sont pas éligibles à ladite opération de cette fois, dit-on de sources proches de l’association des professeurs de l’université de Kinshasa. Il convient de rappeler que les véhicules commandés reviennent aux professeurs détenteurs d’un arrêté ministériel de nomination, précise-t-on à l’APUKIN.
Kinshasa, 9/12/2013 (ACP / MCN, via mediacongo.net)

Les commentaires sont fermés.