Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/03/2014

CONGO-KINSHASA : ET BIS REPETITA !!!

 

VERBATIM:

De nouveau, on se permet d'aider le Congo-Kinshasa avec 600 millions US ! Et, pourtant ce pays, pour ne point le répéter, est le pourvoyeur de toutes les richesse dont l'Occident se targue. Prenez l'exemple de ma Belgique d'adoption, et l'on comprendra; c'est quoi la Belgique sans l'Etat Indépendant du Congo (roi Léopold II) d'abord, et le Congo Léopold-ville ensuite ? Rien de nulle nullité. Mais là n'est pas le problème. Il s'agit, en effet, de savoir pourquoi et comment même après le départ des colons belges, la Belgique continue à exister comme une "puissance" politique, militaire et surtout économique, et son ancienne colonie continue à s'enfoncer dans le sous développement ? Voilà là où il y a le hic de la question. Pour en venir au problème qui me préoccupe, comment ose-t-on parler en million de dollars us, là où l'on aurait dû parler des milliards US ? C'est un véritable manque de respect, dois-je conclure, et l'opinion me donnera raison. Sans doute ! Au fait voici plusieurs décenies  que le mot respect fuit le peuple congolais. Mais à qui la faute ? Car, et entre nous soit dit en passant, qui peut respecter celui qui ne se respecte pas? Qui peut honorer celui qui ne s'honore pas? Qui peut aider celui qui ne s'aide pas? Le problème n’est-t-il pas au Congo-Kinshasa ? Je veux bien pointer mon doigt accusateur sur l'homme blanc, mais le bon sens voire la réalité des choses ne voudrait-t-il pas que je le pointe d'abord sur l'homme congolais, dont l'immaturité et l'aliénation en tout point de vue le persuade à abandonner le travail au profit de la parole divine, et cela quand bien même ce dernier a insisté de désormais manger son pain à la suer de son front ? Comment peut-on s'aider soi-même, ou éviter de tomber dans l'assistanat au rabais si dans chaque avenue de Kinshasa, ou d’ailleurs dans le pays, longue d'un kilomètre ou de moins d’un kilomètre, on peut inventorier une centaine d'églisettes? L'Europe ne prie plus jamais, mais elle se développe fortement et sans cesse croissant !!! Et ce n'est pas grâce à Dieu, mais à l'européen blanc lui-même. En effet, l’homme blanc est le seul peuple au monde qui a compris mieux que quiconque que créer le monde comme Dieu l’aurait fait en est une chose, mais le mettre en valeur en était une autre. Quand est-ce l’homme noir le comprendra ? Je me le demande au regard de ce que je vois en ce moment du côté de l'homme jaune, déjà aux diapasons, voire au-delà de l’homme blanc. Ceux-ci allaient-ils aussi prier des heures durant comme le font les afro-noirs des jours et de nuits entiers? Pourquoi, du reste, Dieu à qu'ils adressaient des louanges quotidiennes ne s’en occupait-il pas plus qu'il ne s'occuperait des blancs et des jaunes qui, eux, ne le glorifaient pas autant que les noirs d'ailleurs et d'Afrique noire plus particulièrement ? En d'autres termes, pourquoi des peuples qui ne l’honoraient pas autant que les noirs connaissaient-ils tant de prospérité, de quiétude sociale, économique, politique, culturelle, technologique que n'en étaient ni capables ni bénéficiaires les afro-noirs devenus plus chrétiens que les ex-colonialistes et ex-exclavagistes, qui le leur avaient fait découvrir (je parle du christianisme), fruit de la culture et de l'imagination de l'homme blanc, et dont son peuple s'est servi, selon certains détracteurs, pour dominer, esclavagiser, coloniser, sodomiser, exploiter l'Afrique noire et le reste du monde sous son influence machiavélique? Sans doute, parce que Dieu aime et encourage les travailleurs, et beaucoup moins les pasteurs, les fidèles chantants et chancelants, et d’autres affameurs du peuple, sans parler des paresseux, des oisifs passant l’essentiel de leur temps à prier pour lui, alors qu’il n’en a jamais été demandeur, sachant -, je parle de Dieu, tout esprit lucide, averti et lucide l’aura compris -, que s’il a créé la terre, l’homme et tout l’univers, ce fût parce que cela lui parut normal et bon tout d'abord pour lui et ensuite pour l’homme ! Quoi qu’il en soit, et en attendant la reconversion de l’homme noir du fanatisme religieux en travailleur, en créateur, en producteur et en inventeur, il ne me reste, pour l’instant, qu’à demander aux observateurs de chercher et de trouvez l'intrus, dirais-je ...

 

Prof./Hdr./Dr.Antoine-Dover OSONGO-LUKADI

Chercheur habilité à diriger des recherches de philosophie

Professeur des universités

Blog : kilimandjero.blogs.dhnet.be (www.dh.be/rubriqueblogs)

Courriels :

antoinedoverrichardol@hotmail.fr

osongo_lukadi@yahoo.fr

Devise : « Meurs et deviens » (Goethe)

Ordre :

« Ahora Siempre »

 


L’Union européenne accorde à la RDC une aide de 620 millions d’euros


L’Union européenne va accorder à la RDC une aide au développement de 620 millions d’euros (environ 861 millions de dollars américains) pour la période 2014-2020. Cette aide connaît une augmentation de 20% par rapport à celle de l’exercice précédent. C’est ce qu’a annoncé, jeudi 6 mars à Goma, le commissaire européen chargé du développement, Andris Piebalgs qui a clôturé une mission de 48 heures dans cette ville du Nord-Kivu.

Selon le diplomate européen, cet argent va notamment être utilisé pour lutter contre la pauvreté, renforcer la démocratie et contribuer à la paix et à la stabilisation dans l’Est du Congo.

Le commissaire européen indique que cette aide sera affectée à quatre secteurs :

  • La santé
  • La réforme du secteur de la sécurité, justice, police et renforcement de l’armée
  • L’agriculture durable et environnement
  • Les infrastructures.

Andris Piebalgs affirme que l’Union européenne veut renforcer son engagement dans l’Est du pays, expliquant que ce territoire est ravagé par les conflits.

« S’il y a la paix, les gens doivent sentir que la vie s’améliore très vite » explique-t-il, faisant allusion aux efforts fournis pour ramener la paix dans cette partie de la RDC.

Andris Piebalgs fait savoir que l’Union européenne est prête à débourser plus d’argent dans certains secteurs clés notamment les infrastructures et la réconciliation.

Il estime qu’il est très important que l’Etat congolais renforce sa présence dans l’Est. « C’est toujours très important que la population sente que l’Etat est avec eux », souligne-t-il.

Cette nouvelle d'aide financière de l’Union européenne en faveur de la RDC est mobilisée au titre du 11ème Fonds européen de développement. Le dixième s’étalait sur la période 2008-2013 au titre duquel la RDC a bénéficié d’une aide d’un montant de 569 millions € destinée principalement aux domaines essentiels qui sont : la gouvernance, les infrastructures, la santé et l’environnement.


Kinshasa, 7/03/2014 (Okapi / MCN, via mediacongo.net)
 

Les commentaires sont fermés.