Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/07/2014

CONGO-KINSHASA:QUAND LA SOI-DISANT OPPOSITION MANQUE UNE ALTERNATIVE REELLE A PROPOSER A SON PEUPLE ELLE TANTONNE ?

VERBATIM:

Dans une demande adressée à Barack Obama, le président des Etats-Unis, et aux membres permanents du Conseil de sécurité, la coalition réunie au sein des forces politiques et sociales pour l’unité d’action, sollicite la mise en accusation devant la Cour pénale internationale du président Joseph Kabila pour crime contre l’humanité. Pour la coalition UDPS, UNC et alliés, Joseph Kabila est responsable de la faillite généralisée de la RDC, corruption et pillage des ressources naturelles sont mis à sa charge.

jeuneafrique.com :Published on 17-Jul - 2014Amended on 17-Jul-2014 to 13:16


l’opposition demande à la CPI de juger Kabila

(RFI 17/07/14)

Une coalition des forces politiques et sociales de l’opposition interpelle Barack Obama et la communauté internationale. Elle leur demande de faire traduire le président Joseph Kabila devant la CPI pour crimes contre l'humanité. Parmi les crimes cités par cette coalition, il y a les assassinats de différents journalistes et activistes des droits de l'homme parmi lesquels Floribert Chebeya.

Dans une demande adressée à Barack Obama, le président des Etats-Unis, et aux membres permanents du Conseil de sécurité, la coalition réunie au sein des forces politiques et sociales pour l’unité d’action, sollicite la mise en accusation devant la Cour pénale internationale du président Joseph Kabila pour crime contre l’humanité. Pour la coalition UDPS, UNC et alliés, Joseph Kabila est responsable de la faillite généralisée de la RDC, corruption et pillage des ressources naturelles sont mis à sa charge.

L’opposition réclame son isolement diplomatique

Les opposants parlent aussi de la répression contre les adeptes de la secte Bundu dia Kongo, des exécutions extrajudiciaires des présumés Kuluna (des hors-la-loi), de la disparition des officiers originaires de la province de l’Equateur, de l’assassinat des journalistes et activistes des droits de l’homme. Une demande d’isolement diplomatique du dirigeant congolais est également adressée à la communauté internationale. Le porte-parole du gouvernement congolais Lambert Mende Omalanga a refusé de commenter cette sortie de l’opposition.

 
 
DRC Joseph Kabila International justice
Published on 17-Jul - 2014Amended on 17-Jul-2014 to 13:16

Ground floor: a part of the opposition asked the ICC to judge Kabila

media Joseph Kabila, President of the Republic of the Congo. REUTERS/James Akena

A coalition of political and social opposition forces challenges Barack Obama and the international community. She asks them to bring president Joseph Kabila before the ICC for crimes against humanity. Among the crimes cited by the coalition, there are the murders of various journalists and rights activists of man which Floribert Chebeya.

In a request addressed to Barack Obama, the president of the United States, and the permanent members of the Security Council, the reunited coalition in the political and social forces for unity of action, seeks indictment before the International Criminal Court of president Joseph Kabila for crimes against humanity. For the UDPS, UNC coalition and allied, Joseph Kabila is responsible for the bankruptcy of the DRC, corruption and looting of natural resources are charged to it.

The opposition claims its diplomatic isolation

Opponents also speak of repression against followers of the sect Bundu dia Kongo, extrajudicial executions of alleged Kuluna (outlaws), of the disappearance of the officers from the province of Ecuador, the killing of journalists and human rights activists. An application of diplomatic isolation of the Congolese leader is also addressed to the international community. Lambert Mende Omalanga Congolese Government spokesman refused to comment on this output of the opposition.

Les commentaires sont fermés.