Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/07/2014

CONGO-KINSHASA:ON NE DEVRAIT PAS EN ARRIVER LA MAIS TOUT DE MÊME ETAIT-CE SERIEUX DU PSEUDO JOURNALISTE DE SALIR AUSSI MONSENGWO?

VERBATIM:

Le texto de François Kaniki
«Bjr. Dis a ton ami de Congo News que je ne suis pas pasteur ni prêtre, mais surtout magistrat en disponibilité et prince traditionnel de l'iijuu de mfel le sang avec ce que cela comporte comme non dit. Il déclare la guerre à notre famille. Il en paiera le prix. J'ai dit »
Kinshasa, 21/07/2014 (Congo News, via mediacongo.net)


FFJ craint pour la sécurité physique d’un journaliste menacé de mort par un proche de l’archevêque de Kinshasa


Freedom For Journalist (FFJ), exprime ses vives inquiétudes face à de sérieuses menaces de mort proférées à Hugues-Michel Mukebayi Nkoso, journaliste et directeur de R.d Congo News, un bihebdomadaire paraissant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Mukebayi a reçu un message Sms sur son téléphonique ainsi écrit : «Bjr. Dis à ton ami de Congo News que je ne suis pas pasteur ni prêtre, mais surtout magistrat en disponibilité et prince traditionnel (…), mais le sang (…) avec ce que cela comporte comme non dit.

Il déclare la guerre à notre famille. Il en paiera le prix. J’ai dit ». Interrogé, le journaliste a précisé que le message texte signé par son auteur, un proche parent de l’archevêque de Kinshasa, le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya lui a été envoyé par une connaissance, elle aussi proche de la famille du Cardinal. «Au-delà de ce message, des personnes interposées me préviennent de vive voix sur le danger que moi-même et ma rédaction courons face à ces menaces que nous devons prendre au sérieux, connaissant bien la capacité de nuisance de l’expéditeur de ce texte»,a déclaré Mukebayi à FFJ.

Dans son édition n°028 de vendredi 18 juillet 2014, R.d.Congo News a écrit, en deuxième manchette, « Monsengwo : Honte et opprobre à un cardinal vendu au régime ». Dans l’article, le journal allègue que « le cardinal a cru longtemps tromper l’opinion, le peuple de Dieu sur son deal passé avec (Ndlr : le président de la République) Joseph Kabila. (…). Honte et opprobre pour le primat de l’église catholique romaine en R.d.Congo pour avoir prêté son visage et sa voix à spot publicitaire de Vodacom. Montant perçu : un million de dollars sous couvert d’assistance à l’Eglise». FFJ invite l’auteur du texto à démentir les faits allégués via les procédures prévues par la loi plutôt que de formuler des menaces qui n’honorent ni son rang de magistrat censé connaître la loi ni celui de l’archevêque dont il prend défendre l’honneur alors que comme juriste, seule la loi aurait du primer sur ses sentiments personnels.

Le texto de François Kaniki
«Bjr. Dis a ton ami de Congo News que je ne suis pas pasteur ni prêtre, mais surtout magistrat en disponibilité et prince traditionnel de l'iijuu de mfel le sang avec ce que cela comporte comme non dit. Il déclare la guerre à notre famille. Il en paiera le prix. J'ai dit »


Kinshasa, 21/07/2014 (Congo News, via mediacongo.net)

Les commentaires sont fermés.