Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/07/2014

USA:LA HONTE EN PERSONNE GRANDEUR NATURE REGARDEZ-LA!

VERBATIM:

"Jamais un dirigeant de premier ordre n'a jamais été aussi nul, vide et ridicule. L'homme blanc est foncièrement raciste. Mais tous les blancs ne sont pas racistes. C'est la vérité.La preuve, ils ont élu aux USA un négro à la tête d'une super puissance.Peut-être était-ce une boutade, question de montrer au monde entier et à tous les négros en particulier, dont en premier moi-même, qui revendiquent à la hate leur pseudo capacité à leur rivaliser, de l'incompétence qui est la leur, pas en tant qu'êtres humains, mais au contraire en tant que négros horibilis tout simplement, à gouverner. En fait, celui qu'ils ont élu gouverne les USA comme l'un ou l'autre pays africain."

Antoine-Dover OSONGO-LUKADI

Chercheur habilité à diriger des recherches
professeur des universités
Membre des sociétés savantes USA/CANADA
Directeur des r'evues et Centres de recherches
Administrateur-Animateur kilimandjero.blogs.dhnet.be

Barack Obama : "Nous devons saisir le potentiel extraordinaire de l'Afrique d'aujourd'hui"

28/07/2014 à 19:40 Par Jeune Afrique
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
 
Barack Obama, le 28 juillet à Washington. Barack Obama, le 28 juillet à Washington. © AFP

Devant 500 étudiants africains qui participent au programme "Washington Fellowship for Young African Leaders" aux États-Unis, Barack Obama a affirmé lundi que le monde avait besoin d'une Afrique "forte, prospère et autonome".

À une semaine du sommet États-Unis – Afrique à la Maison Blanche, le président américain, Barack Obama, a profité de sa rencontre, le 28 juillet, avec les 500 étudiants africains du programme "Washington Fellowship for Young African Leaders", pour faire passer quelques messages aux dirigeants du continent.

Évoquant un sommet "véritablement historique", Barack Obama a souligné qu'il illustrerait sa conviction que "la sécurité, la prospérité et la justice" dans le monde "ne sont pas possibles sans une Afrique forte, prospère et autonome". "Ce sera le plus grand rassemblement de chefs d'État et de gouvernement africain jamais organisé par un président américain", a-t-il souligné.

>> Lire aussi : ces chefs d'État africains qui connaissent déjà Barack Obama

"Si nous sommes conscients des réelles difficultés que rencontrent tant d'Africains chaque jour, nous avons le devoir de saisir le potentiel extraordinaire de l'Afrique d'aujourd'hui, qui est le continent le plus jeune et qui connaît la croissance la plus forte", a poursuivi Barack Obama.

"Le respect de la loi"

Interrogé par un étudiant sur les priorités qui devraient, selon lui, être celles de l'Afrique, le président américain a insisté sur la gouvernance. "Quelles que soient les ressources d'un pays, si vous n'avez un pas un ensemble de lois, le respect pour les droits civiques et les droits de l'homme, si vous n'avez pas de liberté d'expression et de rassemblement (. . . ), il est très rare qu'un pays réussisse dans la durée", a-t-il affirmé.

"Vous n'éliminerez jamais la corruption à 100% (. . . ), mais l'important est que le respect de la loi soit la norme", a-t-il martelé.

(Avec AFP)



Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Diplomatie | Barack Obama : "Nous devons saisir le potentiel extraordinaire de l'Afrique d'aujourd'hui" | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook

Les commentaires sont fermés.