Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/07/2014

CONGO-KINSHASA:LA RIGUEUR DE LA LOI EST EN MARCHE, DONC!

VERBATIM:

"Réfugiés dans les locaux de leur entreprise, les deux hommes ont été récupérés par les forces du maintien de l’ordre qui, au passage, ont saccagé des installations et battu d’autres employés. Emmenés de force dans un camp de police, Fabrice Yembo et Delo Demolo ont été libérés après avoir été bastonnés une nouvelle fois."

Kinshasa, 30/07/2014 (Agence Ecofin / MCN, via mediacongo.net)


Jean de Dieu Oleko annonce l'arrestation des policiers qui ont tabassé un journaliste et son cameraman


En République démocratique du Congo, l'inspecteur général de la police nationale, Jean de Dieu Oleko, a annoncé l’arrestation de quelques-uns des policiers qui ont tabassé une équipe de reportage de Molière Tv et saccagé les installations de cette chaîne de télévision émettant depuis la capitale Kinshasa. « Quelques-uns parmi les policiers ont fait l'objet d'une arrestation. Nous sommes en train d'enquêter sur les incidents du 22 juillet au siège de Molière Tv », a indiqué le général Oleko, qui recevait trois associations des journalistes congolais : l'Union nationale de la presse du Congo (Unpc), Freedom for journalists (Ffj) et l’Observatoire des médias congolais (Omec).

Le président de l'Unpc, Kasonga Tshilunde, a saisi l’occasion pour demander des sanctions contre les policiers coupables de ces agressions. « Nous pensons qu'il faut vraiment sanctionner ces policiers-là qui se sont permis de violer les installations de Molière Tv», a-t-il dit. Toutefois, le général Jean de Dieu Oleko a rappelé la part de responsabilité des professionnels de l’information. « Certains de vos confrères diffusent parfois des choses à la limite du tolérable », s’est-il plaint. L'Omec a dit qu’il attend d’être saisi par la police pour sanctionner les dérapages éventuels des journalistes.

En rappel, des policiers ont tabassé le journaliste Fabrice Yembo et le cameraman Delo Demolo, qui réalisaient un reportage sur les tracasseries policières et administratives subies par les conducteurs de moto à Kinshasa. Tout se passait devant le siège de la chaîne Molière Tv lorsque des policiers sont arrivés et se sont mis à violenter l’équipe de reportage.

Réfugiés dans les locaux de leur entreprise, les deux hommes ont été récupérés par les forces du maintien de l’ordre qui, au passage, ont saccagé des installations et battu d’autres employés. Emmenés de force dans un camp de police, Fabrice Yembo et Delo Demolo ont été libérés après avoir été bastonnés une nouvelle fois.


Kinshasa, 30/07/2014 (Agence Ecofin / MCN, via mediacongo.net)

Les commentaires sont fermés.