FOOTBALL

Les fois où Buffon encense un joueur se comptent sur les doigts d'une main. Le gardien italien devenu légende par sa longévité et sa régularité dans l'excellence, a marqué toute une génération.

A 39 ans, le portier de la Juve, nommé à huit reprises pour le ballon d'or a une carrière irréprochable. Et pour les fois où il fait l'éloge d'un joueur, on s'assoit et on l'écoute. Du haut de ses 191cm, peu de joueurs ont fait souffrir l'Italien. Mais il existe certains phénomènes, certaines exceptions qui ont réussi à mettre à mal le gardien de but...

PUBLICITÉ

Dans une interview consacrée à Marca, Gianluigi Buffon s'est expliqué sur LE joueur qu'il a trouvé le plus prodigieux.

"Les attaquants m'ayant posé le plus de problèmes ? Disons qu'il n'y en a pas tellement ... Mais celui qui m'a le plus fait de mal était Ronaldo, le Brésilien. Le prototype du joueur parfait: il avait de la force, de la vitesse, de l'intuition, de la technique, c'était un joueur qui vous laissait la bouche bée. Il semblait être créé dans un laboratoire. Vous ne pouviez pas penser qu'un être humain avait tous ces atouts".

 

Buffon : « L’attaquant qui m'a le plus fait de mal est Ronaldo, le Brésilien. Le prototype du joueur parfait... »

 

 

L'italien, qui a déjà 23 ans de carrière professionnelle au plus haut niveau devrait arrêter sa carrière après la prochaine Coupe du monde en Russie. Toujours dans la même interview, l'international italien s'est exprimé sur son avenir. Un avenir qui semble flou pour la légende...

"L'avenir sera beau. Comment, je ne sais pas parce que je suis très concentré sur le présent. Si vous voulez bien faire, vous ne pouvez pas trop penser à autre chose et à ce que vous allez faire. En fin de compte, lorsque la cassette sera terminée, je vais réfléchir au futur. Être entraîneur ? Cela ne me donne pas envie pour le moment parce que c'est un travail très compliqué et stressant. J'ai pratiquement joué pendant 23 ans chaque semaine. Démarrer une vie en tant qu'entraîneur est un peu compliqué à penser, maintenant".

Entraîneur, assistant, consultant, directeur sportif ou même arbitre... son choix sera le bon. Peu importe le costume qu'il endossera, il fera le bonheur des fans de football tant qu'on continue à le voir de près ou de loin, des terrains de foot.