Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/01/2012

BELGIQUE : C'EST CE QUE NOUS ATTENDONS DE VOIR ASSEZ PARLER L'ACTION MAINTENANT

Di Rupo: "Sortir le pays de la crise au plus vite"

(01/01/2012)

Malgré cette conjoncture plutôt sombre, le Premier ministre voit néanmoins de nombreuses raisons d'espérer

BRUXELLES Le gouvernement Di Rupo a pour objectif de sortir le pays de la crise au plus vite, de relancer l'économie, de consolider la sécurité sociale et de rétablir la confiance des citoyens et des entreprises, a indiqué dimanche Elio Di Rupo dans un message de Nouvel An.

"Pour ce faire, (le gouvernement) mettra en oeuvre les décisions prises et prendra, si nécessaire, des mesures complémentaires équilibrées", précise le nouveau Premier ministre dans un communiqué de presse.

Citant la crise économique qui déroule ses difficultés depuis fin 2008 déjà, le chef du gouvernement estime toutefois que la Belgique "doit garder son rang", notamment en luttant contre les inégalités, en soutenant les personnes dans le désarroi et en encourageant la création d'emploi.

"2012 sera une année déterminante. Nous devrons transformer les difficultés en nouvelles opportunités. Il est fondamental de poser les fondations pour des lendemains meilleurs. Le gouvernement y travaillera sans relâche, avec la ferme volonté de réussir", assure le Premier ministre.

Malgré cette conjoncture plutôt sombre, celui-ci voit néanmoins de nombreuses raisons d'espérer: "notre courage, notre volonté de progresser, notre savoir faire, notre productivité, nos talents, nos intelligences... 

Nous pouvons garder confiance en l'avenir", poursuit M. Di Rupo, qui souhaite à tous les Belges "une heureuse année 2012, pleine de santé et de bonheurs partagés".

© La Dernière Heure 2012

19:40 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

21/12/2011

BELGIQUE : L'INTERNET NE DOIT PAS DROIT A N'IMPORTE QUOI CE LIEGEOIS DE MALHEUR QUI MENACE LES REJETONS DE MA PREFEREE POLITIQUE ON A QU'A LE PENDRE HAUT ET COURT

 
 

Il menace de faire péter des grenades et de tuer les enfants de Joëlle Milquet

(21/12/2011)

Un Liégeois est sous mandat d'arrêt pour avoir menacé de lancer des grenades dans un magasin

LIEGE Un homme a été placé sous mandat d'arrêt mercredi à Liège pour avoir menacé de lancer des grenades dans le magasin Fnac, situé place Saint-Lambert, à Liège, a-t-on appris mercredi au parquet de Liège. La scène s'est produite dimanche après-midi au magasin Fnac. Un Liégeois, âgé de 56 ans, mécontent parce qu'il devait changer de file d'attente, a clamé qu'il jetterait des grenades le lendemain dans le magasin.

En fin d'après-midi, il a réitéré sa menace par téléphone.

La scène, qui s'est déroulée à la caisse, a été filmée par les caméras de surveillance et le portrait de l'individu a été communiqué aux vigiles. L'homme a finalement pu être identifié grâce à la carte bancaire avec laquelle il avait payé et a été appréhendé à son domicile.

Il a tout d'abord nié les faits puis les a reconnus, expliquant qu'il était perturbé après une convocation à la police. Il lui est reproché d'avoir, via un sms envoyé à une connaissance, menacé de "faire subir aux enfants de Joëlle Milquet le même sort que les victimes de la place Saint-Lambert".

L'homme a été placé sous mandat d'arrêt et une perquisition a été ordonnée à son domicile.

© La Dernière Heure 2011

15:16 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

17/12/2011

TUERIE DE LIEGE : ON DEVRAIT COUPER LES ALLOCATIONS A LA FALMILLE DU TUEUR OU L'EXPULSER EN ORDRE DES PAPIERS OU PAS !!!

  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Facebook.
 

L’adieu à Mehdi Nathan Belhajd

(17/12/2011)

VIDEO

Des centaines de personnes ont rendu hommage à l’adolescent de 15 ans

LIEGE Un dernier hommage a été rendu, vendredi en début d’après-midi, à Mehdi Nathan Belhajd, l’une des jeunes victimes de la tuerie de mardi.

Par cet hommage, la communauté musulmane, qui pleurait l’un des siens, a voulu rendre hommage à l’ensemble des victimes de la place Saint-Lambert.

C’est dans la dignité que plus de 500 personnes se sont rassemblées dans la mosquée de Bressoux. Cette mosquée n’était pas uniquement ouverte aux musulmans. Elle était accessible à toutes les confessions. Tous pleuraient Mehdi et partageaient la même douleur.

La famille, les amis, les condisciples de Mehdi ou tout simplement des Liégeois touchés par le drame s’étaient glissés dans la foule.

La tristesse était palpable lorsque le cercueil blanc a été acheminé dans la mosquée. “Ce genre d’épreuve qui a frappé de plein fouet notre ville devrait changer la conscience des personnes pour qu’elles soient plus proches les unes des autres et les rendre plus humaines , a déclaré l’imam de la mosquée de Bressoux. Seigneur, accorde la clémence à nos victimes et assure- leur un généreux accueil ”, a-t-il continué.

La douleur étriquait les visages. Dignes et sans colère, les proches de Mehdi ont écouté la prière des morts.

Ensuite, c’est le président du Centre islamique et culturel de Bressoux qui a pris la parole. Il a tenu à adresser quelques mots de réconfort aux personnes touchées par la tuerie.

Si la peur est vieille comme le monde, la terreur qui accompagne ce crime est purement moderne. Tout le monde qui est normalement constitué condamne cet acte ”, a-t-il déclaré.

Après plusieurs prises de parole, le cercueil a été conduit au cimetière de Jupille où a été inhumé Mehdi.

À la sortie de la mosquée, la même question était sur toutes les lèvres : “Pourquoi le cruel hasard a-t-il emporté ce jeune homme sans histoire qui avait toute la vie devant lu i ?”



A. Vbb.

© La Dernière Heure 2011

18:46 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)