Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/09/2014

CONGO-KINSHASA : DECOUVREZ COMME SI VOUS Y ETIEZ CE QU'ON NOUS PRESENTE COMME LE COMPTE RENDU INEDIT DE KINGAKATI ENTRE JOSEPH KABILA KABANGE ET LES MEMBRES DE LA LA MAJORITE PRESIDENTIELLE !!!

VERBATIM:

"En interpellant la Majorité, le Président de dire : « Bref, je ne crois pas qu’un seul parti au sein de la MP peut gagner les élections. Par quelle magie ? Depuis 10 ans, nous avons toujours gagné ensemble parce que nous avons toujours été disciplinés. C’est ensemble qu’on saura comment franchir les autres obstacles ! ». Evoquant une émission récente sur RFI, le Président Kabila de dire : « J’ai entendu une émission au cours de laquelle quelqu’un a dit : « J’entrevois d’ici la fin de l’année la fin de la MP. Il n’y aura plus de MP en RD-Congo ». Je ne sais pas si cela est vrai. C’était quelqu’un de la Société Civile. ».Venant à la conclusion, le Président Kabila a dit qu’il était content de voir les membres de sa majorité à qui il a confirmé que « La MP c’est comme un bateau. Il y a toujours un capitaine pour le conduire quelle que soit la destination, de Kinshasa à Kisangani ! A un certain moment, si on est fatigué du capitaine… Eh bien à vous de voir si vous êtes fatigués du capitaine. Je vous fais confiance. A vous de me faire confiance. Quelle que soit la décision. A vous de me faire confiance ! ». Evoquant un message qu’il a reçu il y a trois jours qui lui rappelait une interview qu’il avait faite en 2006-2007 au cours de laquelle il avait affirmé que la Constitution était sacrée et que Monsieur Joseph Kabila n’était pas comme tous les autres Chefs d’Etat, ce dernier a reconnu que « il faut reconnaître que la RD-Congo n’est pas comme n’importe quel pays. Nous n’avons plus la même situation, le même contexte, il faut s’adapter. Je considère qu’on est engagé dans un vrai combat politique. Comme dans l’armée, il y a ceux qui ne peuvent pas aller au front parce qu’ils ont peur. Il y a les peureux qui ne veulent pas aller face à l’ennemi. Est-ce qu’on a le choix ? Soit on abandonne le combat et on est écrasé, soit on continue et on espère gagner ».

Kinshasa, 29/08/2014 (Congo News, via mediacongo.net)

Lire la suite

VOICI CHERS VISITEURS CE QUE L'ON TROUVE DANS L'ORDINATEUR PORTABLE D'UN MEMBRE DE L'ETAT ISLAMIQUE FOUILLEZ BIEN ET VOUS VERREZ !!!

VERBATIM :

"Abu Ali, officier d'un groupe modéré de rebelles du nord de la Syrie, nous montre fièrement un ordinateur portable noir recouvert pour partie de poussière. «Nous l'avons récupéré cette année dans un repaire de l'État islamique», explique-t-il.Il raconte que les combattants de l'organisation connue auparavant sous le nom d'EIIL s'étaient tous enfuis avant que lui et ses hommes n'attaquent le bâtiment. L'opération a eu lieu en janvier dans un village de la province syrienne d'Idlib, proche de la frontière turco-syrienne, dans le cadre plus large d'une contre-offensive contre l'État islamique:"

slate.fr : Harald Doornbos et Jenan Moussa
Traduit par Mélissa Bounoua et Jean-Marie Pottier

Monde

30.08.2014 - 17 h 26 mis à jour le 30.08.2014 à 17 h 27

Lire la suite

POURQUOI CERTAINS SONT-ILS SI ATTACHES A LA MUSIQUE DE LEUR ADOLESCENCE ? IL SEMBLE QUE C'EST A CAUSE DE LEUR CERVEAU !!!

VERBATIM:

"La joie qui nous assaille en réécoutant nos chansons préférées n’est pas juste un phénomène culturel: c’est une commande neuronale.Alors que je m’approche péniblement de la trentaine, voici qu’un étrange phénomène s’impose à moi: plus j’avance dans la vie, plus la musique que j’écoutais lorsque j’étais adolescent me touche –alors que plus les années passent, plus les nouvelles chansons que j’entends à la radio résonnent à mes oreilles comme de cacophoniques inepties.Objectivement, je sais que ça n’a aucune logique. Je ne peux pas sérieusement affirmer la supériorité artistique du Rollout de Ludacris sur celle du Roar interprété par Katy Perry, et pourtant je chéris chaque seconde de l’un et rejette totalement l’autre, qui n’est à mon sens qu’une glapissante bouillie. Quand j’écoute le Top 10 des tubes 2013, j’attrape une migraine. Et quand j’écoute celui de 2003, je suis heureux.Pourquoi les chansons que j’ai entendues adolescent me sont-elles plus agréables que tout ce que je peux écouter en tant qu’adulte? Je suis soulagé de pouvoir affirmer que le phénomène n’est pas entièrement imputable à mon manque de discernement dans le domaine de la critique musicale."

slate.fr : Mark Joseph Stern
Traduit par Bérengère Viennot

 

Lire la suite