Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/09/2014

POURQUOI CERTAINS SONT-ILS SI ATTACHES A LA MUSIQUE DE LEUR ADOLESCENCE ? IL SEMBLE QUE C'EST A CAUSE DE LEUR CERVEAU !!!

VERBATIM:

"La joie qui nous assaille en réécoutant nos chansons préférées n’est pas juste un phénomène culturel: c’est une commande neuronale.Alors que je m’approche péniblement de la trentaine, voici qu’un étrange phénomène s’impose à moi: plus j’avance dans la vie, plus la musique que j’écoutais lorsque j’étais adolescent me touche –alors que plus les années passent, plus les nouvelles chansons que j’entends à la radio résonnent à mes oreilles comme de cacophoniques inepties.Objectivement, je sais que ça n’a aucune logique. Je ne peux pas sérieusement affirmer la supériorité artistique du Rollout de Ludacris sur celle du Roar interprété par Katy Perry, et pourtant je chéris chaque seconde de l’un et rejette totalement l’autre, qui n’est à mon sens qu’une glapissante bouillie. Quand j’écoute le Top 10 des tubes 2013, j’attrape une migraine. Et quand j’écoute celui de 2003, je suis heureux.Pourquoi les chansons que j’ai entendues adolescent me sont-elles plus agréables que tout ce que je peux écouter en tant qu’adulte? Je suis soulagé de pouvoir affirmer que le phénomène n’est pas entièrement imputable à mon manque de discernement dans le domaine de la critique musicale."

slate.fr : Mark Joseph Stern
Traduit par Bérengère Viennot

 

Lire la suite

ROYAUME-UNI: CE QUE VOUS RISQUIEZ PENALEMENT EN REGARDANT SUR YOUTUBE OU AILLEURS UNE DECAPITATION DJIHADISTE AUTANT LE SAVOIR MAINTENANT PARCE QU'IL YEN A MARRE ENFIN !!!

VERBATIM:

«Nous aimerions rappeler au public que regarder, télécharger ou diffuser des contenus extrémistes au Royaume-Uni peut constituer une infraction à la loi sur le terrorisme».

Mathieu Dejean

Tech & internet

22.08.2014 - 14 h 47 mis à jour le 22.08.2014 à 14 h 48

Lire la suite

CONGO-KINSHASA : REVISION CONSTITUTIONNELLE VOUS AVEZ DIT KINGAKATI?

VERBATIM :

"L’option étant levée pour la révision constitutionnelle, il va falloir que les révisionnistes affrontent  le souverain primaire, à travers le référendum populaire, pour lui faire avaler cette pilule. Mais, avec quel ordre de bataille. Si, d’un côté, dans la même famille politique, les uns vont battre campagne pour le oui et, de l’autre, le non. Un royaume divisé contre lui-même, dit un vieil adage, est appelé à disparaître. Et c’est manifestement à cela que l’on va certainement assister dans les jours qui suivent. Car, apprend-on, des déclarations vont pleuvoir.La RDC va bientôt entrer  dans une zone de turbulence dans sa classe politique où les alliances vont se faire et se défaire.Et si jamais le gouvernement de cohésion s’invitait dans cette fameuse zone, les mécontents n’auront pas du mal à se positionner dans un camp comme dans l’autre."

Kinshasa, 26/08/2014 (La Prospérité, via mediacongo.net

Lire la suite