Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/12/2013

CENTRAFRIQUE: GENDARME OU POMPIER DEMANDE-T-ON A LA FRANCE SOCIALISTE DE FRANCOIS HOLLANDE ? POUR MOI LES DEUX ET C'EST PLUTÔT BIEN ON NE PERMETTRA JAMAIS AUX ISLAMISTES DE TUER LES CHRETIENS DE LA PLANETE

VERBATIM:

"Décidément pressé, Paris n’a même pas attendu le feu vert formel du Conseil de sécurité des Nations unies : à deux jours d’un sommet Afrique-France (Paris, 6-7 décembre) consacré aux questions de sécurité en Afrique, l’armée française est passée aux travaux pratiques en Centrafrique, un pays qu’elle ne connaît que trop"…

lemondediplomatique.fr du mercredi 4 décembre 2013, par Philippe Leymarie

Lire la suite

CONGO-KINSHASA: DE QUOI LES SOI-DISANT AMBASSADEURS OCCIDENTAUX DONT LES PAYS TRAITENT LES MINISTRES NOIRS DE MACAQUES?

VERBATIM:

«Il y a eu quelques interrogations ou rumeurs [sur ces opérations] et sur lesquelles il [M.Muyej] nous assuré que tout était fait dans le respect de la loi », a indiqué Luc Hallade, ambassadeur de France en RDC.«On l’a invité à ce qu’il ait un maximum de vigilance, pour que notre partenariat notamment envers la police puisse aboutir à ce que les opérations nécessaires de lutte contre la criminalité soient faites dans le respect des droits de l’homme», a poursuivi le diplomate français.

Kinshasa, 10/12/2013 (Okapi / MCN, via mediacongo.net)

Lire la suite

09/12/2013

CONGO-KINSHASA : VOITURE DES PROFESSEURS DES UNIVERSITES IL Y A CEUX QUI PLEURENT ET CEUX QUI SE FACHENT QUI QUE QUOI O0U QUAND ?

VERBATIM:

"S’agissant des six professeurs qui ont assigné en justice l’APUKIN, l’association est formelle et soutient qu’au moment où l’on confectionnait la liste des bénéficiaires répondant aux critères établis par l’assemblée générale de l’APUKIN, les six professeurs qui sont du reste suspendus de l’association pour avoir foulé au pied l’éthique académique, préparaient encore leurs thèses de doctorat en tant que chefs des travaux. A ce titre, ils n’étaient pas concernés par cette opération, dit-on à l’APUKIN qui s’insurge contre la mauvaise foi de ces derniers pour avoir refusé la voix de la raison d’un éminent juriste et homme politique qui avait pris l’initiative de réunir autour d’une table, au mois d’aout dernier et dans un hôtel de la place, les protagonistes aux fins de les réconcilier, mais  sans succès, le camp de ceux qui se disent lésés étant resté sur sa position."

Kinshasa, 9/12/2013 (ACP / MCN, via mediacongo.net)

Lire la suite