Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/06/2013

LES TOPS SECRETS d'UNE GYNECOLOGUE : JE VOUS REDEMANDE PARDON ?!

VERBATIM:

« Certaine patientes trouvent étrange qu’un médecin puisse recommander l’usage de sextoys. C’est pourtant une recommandation de pur bon sens : a mesure que l’on avance en âge, la production d’œstrogènes a tendance à diminuer, ce qui implique notamment une baisse de la sensibilité du clitoris. Utiliser un sextoy peut permettre de stimuler vos sensations en entretenant sa réceptivité. Je conseille cette pratique dès 35 ans, et en aucun cas pour un usage privé et honteux : si vous vous en sentez capable, impliquez votre partenaire, le résultat n’en sera que meilleur. »Pas d’orgasme ? C’est sa faute !

Lire la suite

03/06/2013

SEXE : JE VOUS DEMANDE PARDON ?

VERBATIM:

"le sperme est bon pour le moral des femmes ! Résumée par le Daily Mail, une enquête de la revue Archives of Sexual Behavior dévoile que les femmes ayant des rapports sexuels non protégés affichent un moral meilleur que les autres."

Lire la suite

01/06/2013

BESOIN D'UN PLAN B POUR QUITTER LA TERRE ? LISEZ !

VERBATIM :

"Et il ne s’agirait pas d’un nuage ordinaire. Saturé de particules de carbone, de poussière et de soufre, il réfléchirait bien davantage le soleil qu’un nuage normal. Nos satellites nous renverraient des images d’une planète autrefois bleue et qui ressemblerait soudain à une boule de billard d’un blanc éclatant. Sur terre, ce serait la nuit pendant des mois. Les températures chuteraient de manière dramatique. Les récoltes seraient détruites, puis les forêts."

Une extinction lente

"Les incendies feraient rage pendant tout ce temps, et particulièrement autour du point d’impact. On assisterait à des éruptions volcaniques et les tremblements de terre se multiplieraient. Mais la plupart des cinq milliards de personnes menacées par la chute d’un tel astéroïde mourraient de faim. Dans de nombreuses parties du globe, une obscurité permanente ne nous permettrait plus de nourrir nos animaux, sans parler de nos familles. Les réserves de nourriture s’amenuiseraient. Et c’est à ce moment-là que les premières émeutes éclateraient."

Lire la suite