Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/02/2013

CONGO/KINSHASA : QUI VEUT LA PAIX PREPARE LA GUERRE

LA PAIX AU KIVU CE NE SONT PAS LES VOYAGES MAIS FAIRE LA GUERRE, NON PAS AU PEUPLE RWANDAIS, MAIS PLUTÖT AU SYSTEME KAGAME ET CONSORTS.

Parce que je n’administre pas ni ne dirige pas un blog raciste, ethnophobe, je m'adresse aux lecteurs de kilimandjero.blogs.dhnet.be, qu'il ne s'agit jamais d'en appeler ici à qui que ce soit de penser que l'hostilité que je fournis à l'encontre de Kagamé et son système en RDC et au Kivu chez moi en particulier y consiste dans une quelconque haine ethnique, par exemple, contre les tutsis d'où émane Kagamé et ses escadrons de la mort et de viol. NON et souligné en majuscule. Parce que la haine ethnique n'en appelle qu'à la haine ethnique. Jamais la haine ne résoudra la question du Kivu, le dialogue avec l'occupant et le harceleur rwandais non plus. Mais seule une guerre bien préparée, mûrie, réfléchie contre Kagamé et ses troupes l'en amènera et plus vite. Ce n'est pas d'y aller, comme ça, quémander la paix, alors que le Congo/Kinshasa est une grande nation, qui convaincra Kagamé et Museveni de se remettre sur leurs quatre pattes. Grande nation en tout et pour tout : en homme, en minerais, en bois, en animaux, en poissons, en chèvres et en tout finalement, le Congo/Kinshasa bien uni, solidaire et organisé l’emporterait facilement.

C’est pourquoi, j'en appelle, donc, à Joseph KABILA KABANGE de rentrer s'asseoir à Kinshasa pour réfléchir avec son Etat major au grand complet sur justement cette guerre à mener contre les rwandais, parce qu'il y en a marre. Le président de la république doit savoir, s'il ne le sait pas encore, qu'une seconde, une minute gaspillée équivaut à 1000 femmes violées, à 1000 personnes tuées, assassinées au Kivu. C'est pour cela qu'il faut arrêter avec des négociations inutiles, qui ne profitent qu'aux mendiants et négociants qui ne lorgnent que sur des telles occasions pour s'en mettre plein les poches.

Les gens de bonne volonté reconnaissent le travail immense qu'a accompli le jeune président congolais en moins de dix ans à la tête de son pays. Si je parle de moins de dix ans, c’est parce qu'on ne peut jamais lui compter les premiers cinq ans faits de 1+4 où il fût vilipendé, humilié, insulté, injurié, ridiculisé par les hommes de Jean-Pierre Bemba Gombo, et consorts. Lors de ces cinq premières années, Joseph KABILA KABANGE n'en avait pas non plus l'imperium du pouvoir. Parce que celui-ci était en cent pour cent partagé avec les autres belligérants.

Cet homme qu’on appelle KABILA KABANGE JOSEPH fils légitime de son père a un bilan à glaner. Il a fait des choses que des soi-disant diplômés des soi-disant grandes universités européennes, américaines et consorts n’en auraient jamais réalisées ! Car, eux, ils n’y sont forts et puissants qu’en tant que BFM – Bières, Femmes, et Musiques. Or, Kabila Kabange n’est nullement de ceux-là. Il a l’avantage de n’être pas né au Zaïre, ni au Congo, mais en dehors dans des pays où le respect pour la modernité, la civilité marche en pas de géant. Une question : que serait devenu le boulevard du 30 juin 1960 si après la chute de son père, Mobutu Kongulu alias Saddam Hussein l’avait hérité ? En tout cas, tout ce que je sais est que de Lemba/Terminus au centre ville – là où je mettais trois ou quatre heures du temps du maréchalat mobutiste – je mets juste dix minutes en taxi-bus, CAR JE SUIS PAUVRE MALGRE MON SOUTIEN AU REGIME ET A JOSEPH KABILA KABANGE plus particulièrement, JE SUIS UN ABANDONNE DES TRANSPORTS COMMUNS LORS DE MES SEJOURS KINOIS ! Preuve que je ne fais pas ça pour me remplir les poches, mais uniquement et parce que je considère que ce jeune homme en était capable et en valait la peine.

Par exemple, depuis que Joseph Kabila Kabange est à la tête du pays JAMAIS les professeurs des universités ou des instituts supérieurs, les médecins, les magistrats et consorts n'en avaient été mieux payés. Mais il'est vrai QUE CE N'EST PAS ENCORE SUFFISANT. Il doit penser AUSSI à mes collègues enseignants du primaire et du secondaire. Car ils sont la BASE de tout et du tout. Sans eux, il n'y a pas d'enseignants supérieurs ou universitaires. Il n'y a pas de ministres et des gradés de l'armée ou de la magistrature non plus. Mais ce qu'il a fait en peu d'années à la tête du pays est extraordinaire n'est-ce pas ? A telle enseigne qu'il mérite plutôt des encouragements, des félicitations que des injures, des sabotages, des vindictes ...?

Le Prince

Prof./Hdr./Dr.Antoine-Dover Richard Gary OSONGO-LUKADI

-Chercheur habilité de philosophie du CRHIA de l’Université de Poitiers (France)

-Docteur en philosophie et lettres de l’ISP de l’Université Catholique de Louvain (UCL) (Belgique)

-Membre de la SPEP/APA (Association des Philosophes Américains),

de l’Association Canadienne de Philosophie (ACP)

-Professeur de philosophie, d’éthique et de déontologie porofessionnelle, et de la

méthodologie de la recherche à l’ISP/Gombe de Kinshasa (RDC)

-Directeur-Administrateur/kilimandjero.blogs.dhnet.be (www.dh.be/rubriqueblogs)

-antoinedoverrichardol@hotmail.fr

-osongo_lukadi@yahoo.fr

« Ahora Siempre Adol’che »

 

Lire la suite

09/02/2013

CONGO/KINSHASA : LE VENT DU SUD SOUFFLE PLUS FORT QUE CELUI DU NORD

A celles et ceux, hier encore qui me demandaient si le constitutionnaliste Evarist BOSHAB ancien DIRCABA, DIRCAB du chef de l'Etat Joseph Kabila Kabange, ancien président de l'Assemblée nationale, ETAIT ENCORE QUELQU'UN DANS SON PAYS, je leur repondrai en voici la démonstration. Les apparences, ai-je toujours dit haut et fort sont trompeuses. En d'autres termes, ce n'est pas parce qu'il n'avait pas été choisi premier ministre par le chef de l'Etat qu'il a perdu de sa force, de sa puissance, de sa verve. L'homme n'est-il pas, dis-je il y a quelques temps, le secrétaire du Pprd-parti majoritaire en RDC? L'homme en fin stratège politique, un juriste hors paire et un orateur absolu a su se faire aimer des autres, se détester aussi. Mais là n'est pas le plus imporftant, du moins me concernant, car l'homme congolais était ainsi fait : il déteste celui ou celle qui a la chance de sa vie. Oui dans ce pays-là on cultive et on sème la jalousie comme l'on cultive les cacouettes dans mon plat pays d'OSHING'UNTU/LUBEFU.

Le Prince

Prof./Hdr./Dr.Antoine-Dover Richard Gary OSONGO-LUKADI

-Chercheur habilité de philosophie du CRHIA de l’Université de Poitiers (France)

-Docteur en philosophie et lettres de l’ISP de l’Université Catholique de Louvain (UCL) (Belgique)

-Membre de la SPEP/APA (Association des Philosophes Américains),

de l’Association Canadienne de Philosophie (ACP)

-Professeur de philosophie, d’éthique et de déontologie porofessionnelle, et de la

méthodologie de la recherche à l’ISP/Gombe de Kinshasa (RDC)

-Directeur-Administrateur/kilimandjero.blogs.dhnet.be (www.dh.be/rubriqueblogs)

-antoinedoverrichardol@hotmail.fr

-osongo_lukadi@yahoo.fr

« Ahora Siempre Adol’che »

 

Lire la suite

07/02/2013

BELGIQUE : NOIR C'EST NOIR TOUT NOIR EN TOUT ET POUR TOUT PARTOUT AUTOUR

C'est dommage pour la dame, dont on ne sait si elle-même était aussi noire ! Mais, enfin, qu'est-ce que ça change qu'elle soit noire, rouge, jaune, ou blanche, sinon une autre et nouvelle femme innocente sur laquelle est portée la violence musculaire d'un homme, sans doute, en mal de lui-même. C'est très difficile que les gens fassent confiance aux noirs dans ce pays ni d'ailleurs outre part. Les bandits noirs peuvent, comme ça, donner la mort pour un centime, là où les autres braquent des banques et acceptent, une fois capturés, de le payer au plus fort. Un bandit blanc est, alors, je suis désolé, un "grand" monsieur. Car, lui quand il va en tolle, il a mis gros de côté. Mais pas le négro. Lui c'est juste pour une crevette ... Comment comprendre qu'une femme soit poignardée, alors qu'elle ne faisait que porter assistance à un autre pauvre noir, là où par faiblesse, ou par lâcheté les hommes qui s'y trouvaient n'ont pas bougé !

Le Prince

Prof./Hdr./Dr.Antoine-Dover Richard Gary OSONGO-LUKADI

-Chercheur habilité de philosophie du CRHIA de l’Université de Poitiers (France)

-Docteur en philosophie et lettres de l’ISP de l’Université Catholique de Louvain (UCL) (Belgique)

-Membre de la SPEP/APA (Association des Philosophes Américains),

de l’Association Canadienne de Philosophie (ACP)

-Professeur de philosophie, d’éthique et de déontologie porofessionnelle, et de la

méthodologie de la recherche à l’ISP/Gombe de Kinshasa (RDC)

-Directeur-Administrateur/kilimandjero.blogs.dhnet.be (www.dh.be/rubriqueblogs)

-antoinedoverrichardol@hotmail.fr

-osongo_lukadi@yahoo.fr

« Ahora Siempre Adol’che »

 

Lire la suite