Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/01/2014

CONGO-KINSHASA: C'EST TOUJOURS TRES TRISTE DE PERDRE DES VIES EN DEBUT D'ANNEE POUR LES FAMILLES SURTOUT MAIS AUSSI POUR TOUT HUMAIN COMME TEL

VERBATIM:

« Une roquette est arrivée du côté droit de la route et a atteint notre jeep, surmontée d’une arme lourde. J’ai commencé à tirer jusqu’à terminer toutes mes munitions, mais nos agresseurs avançaient toujours. Quand la roquette a touché la jeep, le colonel était toujours en vie. Quand j’ai fui, je ne l’ai pas vu sortir de la voiture, je ne sais pas s’il est vivant ou pas ».


Beni, 2/01/2014 (AFP / Okapi / MCN)

Lire la suite

01/01/2014

CONGO-KINSHASA: LE GENERALISSIME JOHN NUMBI DE NOUVEAU AU DEVANT DE L'ACTUALITE IL EST EN EFFET ACCUSE DE COMPLICITE AVEC L'HOMME DU 30 DEC. MAIS LE GENERAL SE DEFEND!

VERBATIM:

"C’est là où vous pouvez fouiller. Nous avons développé une culture de mensonge dans notre pays. J’ai même suivi des journalistes qui posaient des questions à notre ministre de l’Information qu’il fallait désarmer John Numbi. Je suis en suspension depuis trois ans par discipline. Lorsque le Conseil supérieur de la Défense prend une décision, je dois me plier et saluer cette décision. Je me suis retranché et je suis resté calme sans rien dire. On veut désarmer mes hommes ! Quels hommes ? Ils sont où ?"

John Numbi: Lubumbashi, 1/01/2014 (Okapi / MCN, via mediacongo.net)

Lire la suite

CONGO-KINSHASA:FOUDROYES POUR AVEUGLEMENT IDEOLOGIQUE LISEZ

 

VERBATIM:

"Dans un message diffusé sur la RTNC, le porte-parole a estimé que cette "agression" visait à terroriser la population. "Nous n'avons pas l'impression que les assaillants aient eu un autre objectif - avec un nombre aussi pauvre, avec un armement aussi pauvre - (que) de vouloir (...) semer la panique et la terreur à la veille des célébrations des fêtes de Nouvel an", a-t-il souligné. Le gouvernement appelle les Kinois à reprendre leurs activités normales, en leur demandant de ne pas s'inquiéter du renforcement des mesures de sécurité, a ajouté M. Mende."

Lire la suite