Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/12/2013

HOMMAGE D'ACHILLE MBEMBE A NELSON MANDELA MADIBA A LIRE ABSOLUMENT

VERBATIM: "Souvent, le désir de différence émerge précisément là où l’on vit le plus intensément une expérience d’exclusion. La proclamation de la différence est alors le langage renversé du désir de reconnaissance et d’inclusion. Pour ceux qui ont subi la domination coloniale ou pour ceux dont la part d’humanité a été volée à un moment donné de l’histoire, le recouvrement de cette part d’humanité passe souvent par la proclamation de la différence." achille Mbembe lemondediplomatique.fr 5/12/13

Lire la suite

05/12/2013

REPUBLIQUE D'AFRIQUE DU SUD : MADIBA A RENDU LES ARMES JE LE PLEURE A CHAUDES LARMES

VERBATIM : "Nelson Mandela est mort" Belga Publié le jeudi 05 décembre 2013 à 22h32 - Mis à jour le jeudi 05 décembre 2013 à 23h13 Nelson Mandela est mortLIBERATION avec AFP 5 décembre 2013 à 22:57 (Mis à jour : 5 décembre 2013 à 23:09)Facebook :FacebookTwitter :TwitterGoogle+ :Google+Envoyer :MailImprimer cet article3ImprimerLire sur le readerMode zen Nelson Mandela en 2005. (REUTERS)Le président de l'Afrique du Sud Jacob Zuma a annoncé le décès de l'ancien chef de l'Etat et Prix Nobel de la Paix 1993. Il s'était battu contre l'apartheid. Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid, est mort à l’âge de 95 ans à son domicile de Johannesburg, a annoncé jeudi soir le président sud-africain Jacob Zuma en direct à la télévision publique. Nelson Mandela «s’est éteint», a déclaré Jacob Zuma, avant de rendre un long hommage à l’ancien président sud-africain. «Notre cher Madiba aura des funérailles d’Etat», a-t-il ajouté, annonçant que les drapeaux seraient en berne à partir de vendredi et jusqu’aux obsèques. La famille de Nelson Mandela, surnommé affectueusement «Madiba», s'était réunie ce jeudi à son chevet. LIBERATION avec AFP

Lire la suite

CONGO-KINSHASA : LE TEMPS S'EST ARRETE DANS L'ATTENTE D'UN NOUVEAU GOUVERNEMENT DE LARGE COHESION OU UNION NATIONALE !

VERBATIM: "Selon certaines indiscrétions, la longue attente entretenue dans la mise en place du gouvernement serait due au fait que le régime au pouvoir n'aurait pas encore réussi à débaucher les gros poissons de l'Opposition politique. Opération dont le but serait d'asséner un coup fatal à l'Opposition politique pour la rendre inefficace, en prévision des enjeux politiques à venir." G.O. Kinshasa, 5/12/2013 (La Tempête des Tropiques, via mediacongo.net)

Lire la suite